•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traversée du lac Saint-Jean : la nageuse Heidi Levasseur remporte son pari

Heidi Levasseur en combinaison thermique à l'extérieur de l'eau, le pouce levé.

Heidi Levasseur a mis un peu moins de 22 heures pour effectuer la traversée aller-retour du lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Heidi Levasseur remporte son pari en terminant la traversée aller-retour du Lac-Saint-Jean, environ 22 heures après son départ.

La nageuse a plongé dans les eaux du Piékouagami à Roberval, vers 20 h 45, vendredi. Elle a nagé toute la nuit pour atteindre Vauvert, tôt samedi matin.

La jeune femme originaire de Trois-Rivières devait initialement arriver au quai de Roberval en fin d'après-midi. Elle a finalement conclu son périple vers 18 h 37, samedi soir.

C'est allé tout me chercher, a-t-elle confié quelques minutes après son exploit. La nuit dernière, j'ai eu des haut-le-coeur, des nausées, même jusqu'aux vertiges. Rendue à Vauvert, je n'étais même pas sûre de revenir, a-t-elle ajouté.

Heidi Levasseur espérait franchir la distance estimée à 54 kilomètres en moins de 20 heures, un exploit qui n’avait pas été réalisé depuis 30 ans. Elle aura finalement réalisé la double traversée en un peu moins de 22 heures.

Je pensais que ça me prendrait moins de temps [...] L'important c'est d'aller jusqu'au bout et d'être plus patient, plus persévérant. Ça a été la grande leçon apprise d'aujourd'hui.

Heidi Levasseur

La jeune femme était vêtue d’une combinaison thermique pour l’aider à affronter la froideur de l’eau. Avant de tenter la traversée, elle avait expliqué qu’elle se lançait dans l’aventure en mémoire du nageur Jacques Amyot, décédé l’an dernier à l’âge de 93 ans. Il avait été le premier à réussir la traversée en 1955.

La nageuse, suivie de plusieurs embarcations, termine sa traversée sous un ciel gris.

Heidi Levasseur était entourée d'une équipe de trois personnes tout au long de sa traversée.

Photo : Radio-Canada / Sarah Pedneault

Ce périple à la nage aura servi de préparation à Mme Levasseur en vue de la traversée de l’Atlantique, un projet qu’elle caresse depuis cinq ans et qu’elle aimerait mener à terme en décembre.

Ça aura été une préparation mentale ultime. Je doute que j'aie des journées aussi difficiles que ça dans l'Atlantique, car ce seront des journées moins longues, a-t-elle conclu.

La première femme à avoir réussi la traversée aller-retour du lac Saint-Jean est Christine Cossette le 27 juillet 1984.

Natation

Sports