•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La renaissance de la zone adrénaline trouve son public à Baie-Comeau

Expédition en rabaska sur le fleuve St-Laurent

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

L'été dernier, l'entreprise Attitude Nordique a remis en état certaines des infrastructures de la zone adrénaline du Jardin des glaciers à Baie-Comeau, qui étaient délaissées depuis 2013. Alors que l'organisation accueille cet été des visiteurs par centaines, elle souhaite que le secteur devienne une plaque tournante du tourisme de plein air.

Pour la copropriétaire d’Attitude Nordique, Coralie Dumais, la région de Baie-Comeau, et plus largement de la Côte-Nord, offre vraiment un potentiel énorme pour le plein air, aussi bien l’été que l’hiver.

Nous, notre but, c'est vraiment de démocratiser le plein air sur la Côte-Nord. On a tellement de beaux attraits, de belles places.

Coralie Dumais, copropriétaire d'Attitude Nordique

Cette saison, l'entreprise offre des activités de kayak, d'apnée, de rabaska, de tyrolienne et d'escalade.

Le parcours en via ferrata met notamment à profit le relief accidenté de la côte, marqué par le passage des glaciers. Les visiteurs progressent en cordée le long de parois abruptes qui surplombent le fleuve.

Là, juchés entre terre et mer, ils peuvent embrasser pleinement ce paysage si distinctif à la Côte-Nord.

Accroché au câble, un participant se déplace sur la paroi rocheuse.

La via ferrata permet de se promener sur le rocher de façon sécuritaire.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

C'est vraiment quelque chose que les gens aiment parce que ça permet de faire aussi de l'interprétation en même temps, parler de l'effet des glaciers à long terme, aussi de la faune et de la flore, souligne le guide et coordonnateur pour Attitude Nordique, Louis Cormier.

Coralie Dumais est originaire de Baie-Comeau. Elle s'apprêtait à quitter la région quand l'idée de ce projet a émergé. Aujourd'hui, elle est plus enracinée que jamais dans son territoire.

Elle porte des lunettes rondes et de longs cheveux noirs.

La copropriétaire de l'entreprise Attitude Nordique, Coralie Dumais.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

La jeune entrepreneure milite activement pour le développement d'une expertise en plein air toute nord-côtière, avec notamment la création d'un programme en tourisme d'aventure dans la région.

Elle espère ainsi attirer et retenir d'autres jeunes dans la région.

Il porte un casque et le guide l'aide à bien fixer son crochet à la poulie.

Un jeune garçon s'apprête à essayer la tyrolienne.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Gabrielle Bernatchez, chef d'équipe pour Bande estivale, un camp de jour de la ville de Baie-Comeau, a accompagné un groupe de jeunes sur le site.

Ils ont vraiment aimé ça!, lance Gabrielle Bernatchez. Ils ont dit que c'était la plus belle journée de l'été! Ils en apprenaient vraiment sur la nature en même temps, ce qui fait que c'est une bonne façon de se cultiver en même temps, puis juste de pouvoir leur offrir notre beau coin de pays, ça leur permet de voir que c'est plaisant, d'aller dehors!

Elle porte le chandail de Bande estivale de la ville de Baie-Comeau.

Gabrielle Bernatchez, chef d'équipe pour Bande estivale accompagnait un groupe sur le site.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

La popularité d'Attitude Nordique dépasse déjà les espérances des fondateurs de l'entreprise.

Le site a accueilli près de 2000 visiteurs depuis le début de l'été et pourrait en recevoir 3000 de plus d'ici la fin de la saison.

Coralie Dumais admet qu'il pourrait d'ailleurs en accueillir davantage, mais préfère offrir une expérience plus intime en priorisant de petits groupes.

Il accorde une entrevue au bord de l'eau.

Louis Cormier, guide et coordonnateur pour Attitude Nordique

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Ce qu'on veut pour Attitude nordique pour le futur, c'est que quand les gens pensent plein air, c'est qu'ils pensent à nous, indique Louis Cormier.

La visite culmine par une traversée de la baie en tyrolienne, la seule au Québec à surplomber le fleuve de la sorte.

Un membre du groupe vient de quitter la plateforme et descend sur la tyrolienne en direction de la plateforme sur l'autre rive.

Au moment de s'élancer dans le vide avec la tyrolienne, la vue est impressionnante.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Coralie Dumais continue de rêver grand et met en place tout le nécessaire pour concrétiser sa vision. D'ici peu, elle espère offrir des activités à l'année ainsi que la possibilité d'héberger des visiteurs sur place.

D’après le reportage de Nicolas Lachapelle

Côte-Nord

Tourisme