•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rappel de certaines huîtres du Pacifique

Des mains tendent une huître ouverte.

Le rappel vise des huîtres d'élevage récoltées le 14 juillet (image d'archives)

Photo : Associated Press / Eric Risberg

Radio-Canada

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a publié un avis de rappel de certaines huîtres du Pacifique en raison de biotoxines marines qui causent une intoxication par phycotoxine paralysante (IPP).

L'Agence précise que les produits visés ont été vendus en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, et qu'ils ne doivent pas être consommés.

Le rappel s’applique aux huîtres de ferme d'élevage récoltées le 14 juillet sous la marque Union Bay Seafood Ltd., entreprise située à Richmond, en Colombie-Britannique.

Produits visés par le rappel :

  • Pacific oysters, Mica's Petite Effingham Inlet (5 douzaines)
  • Pacific oysters, Effingham Inlet Xs (5 douzaines)
  • Oyster N/Shell Effingham XSM (5 douzaines)

Jeter ou rapporter au magasin

L'Agence canadienne d'inspection des aliments demande aux personnes qui ont acheté les produits visés de les jeter ou de les rapporter au magasin où elles les ont achetées.

Selon l'Agence, les phycotoxines paralysantes sont des toxines naturelles qui s'accumulent parfois dans les mollusques bivalves comme les huîtres, les myes, les pétoncles, les moules et les coques européennes.

« La consommation de ces toxines peut causer l'IPP, qui peut se manifester par une sensation de picotement et d'engourdissement des lèvres, de la langue, des mains et des pieds ainsi que par une difficulté à avaler », explique l'Agence dans un communiqué.

Les symptômes peuvent se manifester de quelques minutes à dix heures après la consommation de l'aliment contaminé.

Dans les cas graves, les symptômes peuvent inclure une difficulté à marcher, une paralysie musculaire, une paralysie respiratoire et la mort.

Selon l'Agence, aucun cas de maladie associé à la consommation de ces produits n'a été signalé.

Alberta

Rappel d'aliment