•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sépaq : pas de grève dans les parcs nationaux d'Opémican et d'Aiguebelle

Pancarte Parc Opémican

Le coup d'envoi de la première saison du Parc national d'Opémican a été donné le 22 juin.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

La grève est évitée dans les parcs nationaux de l'Abitibi-Témiscamingue et ailleurs au Québec.

La Sépaq et ses syndiqués ont conclu une entente de principe tôt samedi matin après plusieurs mois de négociations.

La nouvelle réjouit le directeur général des parcs d'Aiguebelle et d'Opémican Dany Gareau.

On a un bon début de saison en région pour nos deux parcs, puis on craignait de voir ce momentum-là ralentir, mais là on va pouvoir continuer à accueillir les visiteurs et faire en sorte que les gens passent de bons moments dans nos parcs régionaux, dit-il.

Un dénouement qui réjouit également le syndicat qui représente environ 80 employés dans la région.

La présidente régionale du syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Nathalie Garvin rappelle que l'entente de principe sera soumise aux 2500 membres dans les prochaines semaines.

On évite la grève, ça me fait énormément plaisir de pouvoir annoncer ça tant pour nos travailleurs qui ont à cœur leurs parcs nationaux que pour les vacanciers qui vont pouvoir profiter de leurs vacances, explique-t-elle.

Les négociations achoppaient principalement sur l'aspect monétaire.

Abitibi–Témiscamingue

Relations de travail