•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sépaq : grève évitée au parc national de Plaisance

Une vue aérienne du parc et de ses cours d'eau.

Le parc national de Plaisance, en Outaouais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une entente de principe est intervenue entre la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), samedi matin, si bien que la grève est évitée au parc national de Plaisance, en Outaouais.

Les 23 parcs nationaux du Québec et le Gîte du Mont-Albert, en Gaspésie, auraient été touchés par la grève si aucune entente n'avait germé des négociations entre les parties patronale et syndicale.

Par ailleurs, alors que la période la plus achalandée de l'été arrive, la grève qui touchait le Centre touristique du Lac-Simon depuis mercredi est elle aussi terminée.

Le Centre s'était joint au Parc de la Chute-Montmorency, au Manoir Montmorency, au Camping des Voltigeurs et au Centre touristique du Lac-Kénogami dans cette première phase de moyens de pression.

L’aspect monétaire était la principale pierre d’achoppement des négociations.

Soupirs de soulagement

Je suis très heureux d’apprendre ce matin que les deux parties ont pu prendre au sérieux l’importance d’en arriver avec une entente et d’éviter le pire pour cette saison, a commenté le maire de Duhamel, David Pharand, en entrevue à Radio-Canada.

Selon lui, il s'agit particulièrement d'une bonne nouvelle pour les commerçants de son village et de la région entourant le Centre touristique du Lac-Simon et du parc national de Plaisance. Ils auraient perdu de beaux mois d’été pour engranger des profits, a-t-il dit, puisque le Centre touristique amène quelque 100 000 visiteurs dans la région chaque année.

C’est un moteur économique des plus importants.

David Pharand, maire de Duhamel

Seulement à Duhamel, plus de 100 personnes ont un abonnement annuel au Centre touristique du Lac-Simon, a expliqué le maire Pharand. Les gens aiment profiter de cette plage merveilleuse des services qui y sont offerts.

Christine Leduc, propriétaire du Resto chez Mom, est soulagée de voir que la grève n’aura pas lieu. « C’est bien, pas juste pour moi, mais pour tous les commerçants de la région », indique-t-elle. 

Elle fait valoir que, malgré la fidélité de sa clientèle régulière, 25 à 30 % de son chiffre d’affaires estival provient des campeurs du Parc national de Plaisance.

Mme Leduc explique qu’elle commande la nourriture dont elle aura besoin en fonction de l’achalandage habituel. S’il y avait eu une grève, elle se serait retrouvée avec autant de nourriture que les années passées, mais sans la clientèle suffisante pour ne rien perdre.

Ottawa-Gatineau

Relations de travail