•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des frais additionnels dénoncés par les propriétaires de condos

Un immeuble de condos à Montréal

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les propriétaires de copropriétés estiment que le nouveau règlement qui encadre le fonds d’autoassurance manque de précision et s’interrogent sur les nouveaux montants qu’ils devront payer pour recapitaliser ce fonds.

On est dans le flou total, déplore Andrée Bourassa, qui habite dans un immeuble comptant trois copropriétés.

Elle s'inquiète du montant qu'elle aura à débourser, alors que vient d'être annoncée en toute discrétion la création de ce fonds d’autoassurance en cas de sinistre.

Dès l’entrée en vigueur du règlement, dans un mois et demi, les copropriétaires auront deux ans pour constituer cette nouvelle cagnotte.

Pascal Libersan, courtier et directeur d’Optique assurances, avance que les propriétaires paieront au minimum 5000 $ pour la plupart des contrats en ce qui concerne les dommages par l’eau.

Selon Marie-Pierre Grignon, du Bureau d’assurance du Canada, ces nouvelles mesures permettront d’assurer que, lorsqu’il y a un sinistre, le syndicat de copropriété dispose de la somme nécessaire pour faire les réparations.

Maxime Desormeaux, président de la Boîte immobilière, une entreprise gestionnaire de copropriétés, explique que le fonds d’autoassurance s’ajoute au fonds de prévoyance et à l’entretien régulier du bâtiment.

Selon lui, les copropriétaires qui habitent dans les grandes tours paieront moins, étant donné qu'ils seront plus nombreux à se partager la facture.

En revanche, dans les copropriétés qui regroupent cinq propriétaires ou moins, la facture sera plus lourde, ajoute-t-il.

Assurances

Économie