•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CAN 2019 : les Algériens du Manitoba célèbrent la victoire de leur équipe

Des Algériens du Manitoba réunis près du chapiteau de La Fourche à Winnipeg

Des Algériens ont fêté la victoire de leur équipe à La Fourche.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-cousineau

Laïssa Pamou

L’Algérie a remporté vendredi la Coupe d’Afrique des nations (CAN ) 2019 en s’imposant face au Sénégal au compte de 1-0. Il s’agit de son deuxième sacre continental 29 ans après le premier. Pour les Algériens du Manitoba, le moment est historique.

On a presque plus de voix, le match a été très très intense pour nous. Et nous choisissons La Fourche qui est un lieu historique au Manitoba pour célébrer.

Merouane Abed , Manitobain d’origine algérienne

Merouane Abed a suivi le match chez lui en compagnie des amis et des supporters des Fennecs, l'équipe nationale d’Algérie. « L’ambiance était extraordinaire, dit-il, on a eu des moments de panique, on a parfois insulté, mais l’équipe a bien tenu. »

Le but de la victoire a été marqué à la deuxième minute du jeu par Baghdad Bounedjah. « Marquer à deux minutes de jeux n’est pas facile à gérer en football, explique le Manitobain d’origine algérienne, on a dû gérer les 88 minutes de plus et le temps additionnel. »

Une victoire qui change de la réalité politique

Depuis le mois de février, de nombreux Algériens manifestent les vendredis afin d’obtenir le départ du régime. « Avec les événements politiques, cette victoire représente un peu de bonheur, dit M. Abed, [...] le peuple algérien en a besoin. On a besoin de joie. »

Il précise qu’après les célébrations de la CAN le peuple continuera ses revendications politiques. « Malgré la joie, on sait ce qui nous attend, dit-il, ça, c’est comme une petite pause pour la suite. »

CAN 2019 : Les Algériens du Manitoba célèbrent la victoire de leur équipe

Une pensée pour le Sénégal

Le Sénégal disputait sa deuxième finale de la CAN après celle perdue in extremis en 2002 lors des tirs au but. Son sélectionneur actuel, Aliou Cissé, vit une seconde déception. Comme joueur, il avait raté le tir décisif de cette première finale contre le Cameroun.

« Les Sénégalais sont un peuple très joyeux qui méritait la victoire même si on la mérite aussi. Je suis triste pour eux, car ç’aurait été leur première coupe d’Afrique des nations; mais je suis certain que ça viendra », note Merouane Abed.

Les Sénégalais de la province qui se sont également réunis pour regarder le match en groupe prennent le score final avec beaucoup d'esprit sportif. « Ça ne fait pas plaisir certes, mais c’est le sport, dit Ben Marega un sénégalais d’origine, on félicite les Algériens et on reconnaît leur victoire. »

Ben Marega espère que l’équipe sénégalaise aura d’autres circonstances opportunes. « On continuera à encourager l’équipe. Ils ont bien joué et ont fait moins d’erreurs que l’équipe adverse. Alors on va continuer à travailler », dit-il.

Les Lions de la Téranga ont dominé en termes de possession du ballon, mais aussi pour ce qui est des tirs au but avec 12 tirs contre 3 pour l’Algérie.

Manitoba

Francophonie