•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide juridique aux réfugiés : l'Ontario se tourne vers Justin Trudeau

Doug Downey pose un stylo sur un pupitre dans une salle.

Doug Downey a été assermenté dans son nouveau rôle de procureur général de l'Ontario à Queen's Park, à Toronto, le jeudi 20 juin 2019.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

La Presse canadienne

Le procureur général de l'Ontario se tourne vers le premier ministre Justin Trudeau dans l'espoir d'obtenir plus d'argent pour l'aide juridique aux réfugiés.

Doug Downey, qui est entré en fonction comme procureur général de l'Ontario en juin, a déclaré qu'il n'avait reçu aucune réponse à ses requêtes adressées au ministre fédéral de la Justice, David Lametti, et au ministre des Finances, Bill Morneau, dans lesquelles il demandait à Ottawa de financer correctement les services d'aide juridique aux immigrants et aux réfugiés dans sa province.

M. Downey a donc écrit à M. Trudeau pour qu'il demande à ses ministres de répondre aux requêtes de l'Ontario, afin de combler ce qu'il décrit comme étant un déficit de financement de 25 millions de dollars.

Il a ajouté que le nombre de demandes d'asile en Ontario avait augmenté de près de 160 % depuis 2013, un phénomène qu'il a attribué aux politiques d'immigration du gouvernement Trudeau.

Au printemps, le gouvernement provincial progressiste-conservateur a annoncé qu'il réduirait le financement pour les réfugiés et pour les services d'aide juridique en immigration fournis par Aide juridique Ontario. Selon les avocats et les défenseurs des droits des réfugiés, cette décision nuira aux migrants vulnérables.

M. Downey soutient que l'immigration est une responsabilité fédérale et estime qu'Ottawa devrait assumer ces coûts, tandis que le ministre Lametti affirme que les provinces sont responsables de leurs propres programmes d'aide juridique.

Toronto

Politique fédérale