•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ballerines dansent à 10 000 mètres d'altitude

Une ballerine a les bras dans les airs, en train de danser dans un couloir d'avion.

Une ballerine danse au son de la musique du ballet Le Lac des cygnes de Tchaïkovsky.

Photo : Opéra national de Paris

Radio-Canada

Les passagers d’un vol Shanghai-Paris ont eu droit à tout un divertissement – sans frais supplémentaires – pendant leur voyage. De retour d'une série de spectacles à Shanghai, en Chine, la troupe du Ballet de l’Opéra national de Paris a offert une prestation exclusivement conçue pour être dansée à bord d’un avion en marche, à 10 000 mètres d’altitude.

Selon ce que rapporte le journal français Le Figaro, c’est Aurélie Dupont, directrice de la danse, qui a eu cette idée de proposer un ballet à bord à l’entreprise Air France, lors de la négociation d’un partenariat entre les deux institutions.

Elle notamment confié à Yvon Demol, membre du corps de ballet et passionné d’aventure, la conception d’une chorégraphie « cantonnée aux couloirs d’un avion ».

À cause des sièges nous avons volontairement minimisé les mouvements de jambes, pour nous concentrer sur des ports de bras et des ports de tête, a-t-il expliqué au Figaro.

Ainsi, en survolant la Mongolie, une troupe de dix danseuses a offert quatre prestations de six minutes chacune aux voyageurs, accompagnées d'extraits musicaux des œuvres présentées à Shanghai, comme le Lac des cygnes de Tchaïkovsky ou les Quatre saisons de Vivaldi.

Avec les informations de Le Figaro

Arts