•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lueur d'espoir pour le projet de Nemaska Lithium à Shawinigan et dans le nord du Québec

Le projet Whabouchi de Nemaska Lithium

Archives

Photo : Radio-Canada

Marilyn Marceau

Nemaska Lithium, qui possède une usine à Shawinigan, pourrait recevoir un financement privé de 600 millions de dollars.

Depuis des mois, l’entreprise peine à amasser les 375 millions de dollars nécessaires à la réalisation de son projet de mine de lithium Whabouchi, au nord de Chibougamau et d’une usine d’électrochimie à Shawinigan.

Le conseil d'administration de Nemaska Lithium a donc accepté la Lettre d’intention d'une proposition d'investissement du groupe Pallinghurst, un investisseur mondial dans le secteur minier et des métaux avec qui l'entreprise dit être fière d'être partenaire.

Le groupe Pallinghurst achètera des actions pour une valeur d'au moins 200 millions de dollars et investira, en plus, jusqu'à 400 millions de dollars.

C’est une très belle journée pour Nemaska Lithium et ses actionnaires.

Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium

Une assemblée extraordinaire des actionnaires aura lieu en octobre 2019 afin qu’ils se prononcent sur cette transaction.

Investissement Québec, qui détient environ 13 % des actions de l'entreprise, a déjà annoncé qu'il était favorable à proposition.

Le président et chef de la direction de Nemaska Lithium, Guy Bourassa, a aussi parlé avec d'autres actionnaires et il est optimiste que l'offre sera acceptée par la majorité d'entre eux.

C’est une étape très importante dans le développement de Nemaska Lithium, on est très heureux très content d’avoir intéressé un investisseur de renommée mondiale très connaissant dans le secteur des mines et des matériaux de batterie, affirme-t-il.

Nemaska Lithium veut extraire et traiter du lithium, une matière qui sert notamment à fabriquer des batteries de véhicules électriques.

Le cofondateur et associé directeur de Pallinghurst, Arne H. Frandsen, croit quant à lui que le sel de lithium de Nemaska Lithium deviendra rapidement l’un des matériaux de batterie les plus recherchés au monde.

Le coût du projet de Nemaska Lithium dans le nord du Québec devait s’élever à 1,1 milliard de dollars. Il frôle maintenant 1,5 milliard de dollars.

Investissement Québec a injecté 130 millions de dollars dans Nemaska Lithium, par l’entremise du fonds Capital Mines, Hydrocarbures et Ressources Québec.

On voit une grande cuve industrielle métallique, située à l'intérieur de l'usine. À l'arrière-plan, on voit des tuyaux et des conduits métalliques.

L'usine de transformation du lithium, située à Shawinigan

Photo : Radio-Canada

Poursuite des travaux

Une fois que le financement sera accepté, l’entreprise va reprendre la construction de son usine de Shawinigan et de la mine Whabouchi.

Les travaux de construction devraient générer 400 à 600 emplois sur deux ans, selon le président de l'entreprise.

Une fois l’usine de Shawinigan en opération, une centaine de personnes y travailleront.

Actuellement, une quarantaine de personnes sont déjà à l'emploi de Nemaska Lithium dans une bâtisse sur le site de l'ancienne usine Laurentide. Elles ont commencé à traiter du lithium pour montrer aux potentiels acheteurs le produit qui sera fabriqué à Shawinigan.

Mauricie et Centre du Québec

Métaux et minerais