•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusation de meurtre à Barraute : une évaluation psychiatrique pour Pascal Cadieux

Le palais de justice d'Amos, en été.

Le palais de justice d'Amos

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Piel Côté

Le présumé meurtrier de Michel Mingo, Pascal Cadieux, devra subir une évaluation psychiatrique. C'est ce qu'a déclaré le juge, vendredi matin, au palais de justice d'Amos.

C'est un homme relativement calme qui a comparu à Amos.

Contrairement à sa dernière comparution, qui a eu lieu plus tôt cette semaine, Pascal Cadieux était accompagné d'un avocat, Me Ratha Heang.

L'avocate de la Couronne, Me Marie-Chantal Brassard, a demandé que l'accusé soit évalué dans un établissement psychiatrique.

Pour appuyer sa requête, Me Brassard a diffusé la vidéo des 10 premières minutes de l'interrogatoire de Pascal Cadieux, qui a eu lieu au poste de police de Val-d'Or.

Une ordonnance de non-publication nous empêche de dévoiler la teneur de la vidéo.

Après le visionnement, Pascal Cadieux a livré un court témoignage, puis le juge s'est rangé derrière les arguments de la Couronne en ordonnant une évaluation psychiatrique de 30 jours.

Cette évaluation se fera à l'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel.

Pascal Cadieux sera de retour devant le tribunal le 19 août prochain.

Abitibi–Témiscamingue

Justice