•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avocat comparaît pour agression sexuelle sur une mineure

Gilles Grenier au palais de justice de Québec

Gilles Grenier au palais de justice de Québec (archives)

Photo : Radio-Canada

Yannick Bergeron

Un avocat civiliste de Québec n'était pas présent, vendredi matin, pour comparaître sous deux chefs d'accusation d'agression sexuelle et contacts sexuels sur une fillette.

Me Gilles Grenier a laissé le soin à son avocat de le représenter à cette étape, alors qu'il n'était pas obligé de se présenter au tribunal.

Les documents de la cour indiquent que l'avocat de 69 ans aurait eu des échanges sexuels avec la plaignante sur une période de 4 ans dans les années 2000.

La présumée victime avait 8 ans au moment des premières agressions alléguées.

Gilles Grenier a exercé en droit du travail et en droit administratif au sein du cabinet Cain Lamarre. Il a remis sa démission le 17 juillet.

Son dossier reviendra devant la cour criminelle à la fin du mois d’août.

Il est en liberté durant le processus judiciaire, mais doit respecter certaines conditions, dont celle de ne pas communiquer avec la présumée victime.

Québec

Justice et faits divers