•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival des bûcherons : un deuxième « chez soi  » pour des retraités kapuskois

Un homme lance une hache sur une cible.

L’équipe prend une pause de la mécanique pour pratiquer le lancer de la hache.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des retraités racontent l’histoire de l’industrie forestière avec des outils d’antan au Festival des bûcherons de Kapuskasing. L’événement qui bat son plein jusqu’au 28 juillet fête ses 20 ans cette année.

Alain Guindon a raconté à Radio-Canada qu’au milieu des années 90, la Ville de Kapuskasing avait créé un comité pour l’ouverture d’un musée dynamique avec toute pièce d’équipement qui fonctionnerait.

Le musée n’a jamais vu le jour.

M. Guindon a alors fondé le Festival des bûcherons pour y présenter ses pièces.

Depuis ce jour, Roger Lachance et lui collectionnent tout ce qui provient de l’industrie forestière.

Deux hommes posent devant un tracteur.

Alain Guindon pose fièrement devant un tracteur abandonné depuis 60 ans qu’il a trouvé chez un particulier.Trois heures après l’avoir récupéré, Roger Lachance le faisait fonctionner.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Le mois précédent, on s’assure que tout est en bon état de marche. Ça nous prend ensuite deux ou trois jours juste pour transporter tout notre équipement (nos bateaux, nos rails, nos tracteurs, nos trains... ) sur les lieux et nous sommes plusieurs.

Roger Lachance, collectionneur et mécanicien

Pendant le mois qui précède le Festival, ils sont une dizaine de passionnés à se réunir autour de véhicules et d’équipement mécanique.

Quand on était jeune, il fallait travailler sur la production, maintenant on transmet l’héritage de nos ancêtres à la prochaine génération, ajoute Alain Guindon.

Deux hommes dans une usine.

Alain Guindon et Roger Lachance ont récupéré un train dans ce piteux état. Les deux hommes l’ont restauré pour qu’il puisse à nouveau rouler non seulement sur le rail, mais sur la terre ferme.

Photo : Roger Lachance

Au cours des dernières années, Roger Lachance et son équipe ont restauré un train utilisé à l’époque pour amener les travailleurs et les provisions vers un camp de bûcherons.

On a mis une centaine d’heures pour le faire fonctionner, ça faisait 30 ans qu’il était stationné, la transmission et le moteur n’étaient plus en état de marche , souligne-t-il.

Un train jaune et noir.

Le véhicule une fois restauré.

Photo : Roger Lachance

D’où vient ma passion pour raconter des histoires avec des objets? C’est mon histoire, j’ai grandi en faisant partie de l’industrie forestière depuis mon adolescence.

Alain Guindon, collectionneur et homme à tout faire

Roger Lachance, Alain Guindon et leur équipe seront au parc Riverside de Kapuskasing à compter du 25 juillet pour raconter l’histoire derrière leurs objets.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Histoire