•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève à la SÉPAQ : les campings prêts à accueillir les vacanciers

Une tente-roulotte est stationnée à proximité de véhicules dans une forêt.

Le parc de la rivière Batiscan se prépare à recevoir les éventuels nouveaux campeurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les impacts de la grève à la Société des établissements de plein air du Québec, la SÉPAQ, se font peu sentir pour le moment dans la région. Les terrains de camping ne notent pas non plus de hausse des réservations pour les prochaines semaines en lien avec cette grève, mais se disent prêts si l’achalandage venait à augmenter.

Une dizaine de terrains de camping du Québec seront fermés si une grève générale des 1 500 travailleurs des parcs de la Sépaq est déclenchée samedi. La Sépaq ne serait pas capable d’offrir un service minimal. C’est donc environ 350 réservations qui seraient ainsi annulées à la dernière minute, juste avant les vacances de plusieurs Québécois.

Pour l’instant, une première phase de grève est en cours, notamment au Camping des Voltigeurs à Drummondville et au Parc des Chutes-Montmorency. 300 membres sont touchés, mais à partir de samedi ce sont près de 1500 membres qui seraient en grève.

Les campings prêts

Le parc de la rivière Batiscan dit devoir rassurer des gens qui croient que l’endroit fait partie de la Sépaq et qui ont peur de voir leur réservation être annulée.

Sa directrice générale, Nicole Robert, affirme que des mesures ont été prises, mais ne s’inquiète pas outre mesure.

On s’attend à ce que le téléphone sonne, dit-elle. En fin de semaine, on s’est équipés. C’est que si on accueille des nouveaux campeurs, ce sont des gens qui ne connaîtront pas la place alors il va falloir donner beaucoup plus d’informations.

De son côté, Parcs Canada dit avoir encore des emplacements de libres au parc national de la Mauricie pour accueillir des campeurs.

Le parc national de la Mauricie n'est pas visé par la grève potentielle de la SÉPAQ. Bien que les vacances de la construction sont une période achalandée au parc, il est toujours possible de réserver.

Parcs Canada n'est pas visé par cette grève.

Photo : Radio-Canada

D’autres campings affichent complet depuis des mois déjà, et ce pour toute la durée de l’été.

Les négociations se poursuivent entre la Sépaq et le syndicat de la fonction publique. Les deux parties espèrent éviter que la grève des employés ne s'étende jusqu’à samedi à l'ensemble des installations.

D’après les informations de Sébastien St-Onge

Mauricie et Centre du Québec

Emploi