•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gabriela Dabrowski à la maison et jamais loin des terrains de tennis

Une jeune femme avec des verres fumés

Gabriela Dabrowski assiste au Challenger de Gatineau pour encourager ses amis qui y participent.

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Kim Vallière

Quelques jours à peine après avoir participé à la finale du double à Wimbledon, Gabriela Dabrowski était de retour dans un tournoi de tennis. Sauf que cette fois-ci, l’Ottavienne se contentait du rôle de spectatrice au Challenger de Gatineau.

C’est très spécial d’être de retour à la maison, affirme sans détour la joueuse professionnelle. Elle revient dans la région de la capitale fédérale pour la première fois depuis novembre, puisqu’elle s’entraîne en Floride lorsqu’elle ne participe pas à une compétition.

Idéalement, je ne penserais pas au tennis du tout, mais mon retour à la maison coïncidait avec cet événement qui se déroule à Gatineau. Je voulais venir voir [mes amis], explique Dabrowski, qui était aux abords du terrain central, jeudi, pour soutenir son amie Carol Zhao. Cette dernière s’est finalement inclinée contre Leylah Annie Fernandez.

Dabrowski a elle-même a subi la défaite lors de son dernier match avec sa partenaire chinoise Xu Yifan. Elles se sont inclinées sur le gazon anglais en deux manches de 6-2 et 6-4 contre la Tchèque Barbora Strycova et de la Taïwanaise Hsieh Su-wei lors de leur première participation à une finale du grand chelem.

J’ai pris du temps et j’ai parlé à mes entraîneurs pour avoir leur opinion de la finale et du tournoi en général. On l’analyse et on va retenir beaucoup de positif du tournoi, mentionne-t-elle en français, langue qu’elle a apprise à l’école pendant son enfance à Ottawa.

Parmi les leçons qu’elle veut tirer de Wimbledon : l’importance de se servir de son côté émotif plutôt que de prioriser une approche plus calme et, surtout, elle veut apprendre à mieux profiter des grands moments dans sa carrière.

L’athlète de 27 ans compte neuf titres à sa fiche, donc deux remportés en double mixte à Rolland-Garros en 2017 et aux Internationaux d’Australie en 2018.

Après avoir profité de quelques jours de repos chez ses parents où elle a encore sa chambre, Dabrowski se préparera pour la Coupe Rogers à Toronto, en plus de tournois à Cincinnati et dans le Bronx, en préparation pour les Internationaux des États-Unis.

Tennis

Sports