•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Veilles et avertissements de tornade : que faire pour être en sécurité?

Vue d’un nuage énorme qui plane sur une prairie.

Un nuage monstrueux sur la région de Pennant, dans le sud-ouest de la Saskatchewan, en juillet 2019.

Photo : Twitter/Britton Gray

Samuel Desbiens

Les conditions météorologiques difficiles ont placé la Saskatchewan sur un pied d’alerte au cours des dernières semaines. Les tempêtes, les tornades, les pluies diluviennes et les forts vents ont également forcé plusieurs manifestations extérieures à revoir leur programmation.

D’ailleurs, Environnement Canada a une fois de plus annoncé une veille de tornade dans plusieurs villes du centre-ouest de la province, jeudi.

La météorologue d’Environnement Canada Natalie Hasell vous donne les principaux conseils en fonction de l’endroit où vous vous trouvez lorsque les conditions météorologiques se détériorent.

À l’extérieur

Si vous êtes dans une forêt ou si vous marchez dans des sentiers qui sont situés loin d’un refuge au moment où une veille ou un avertissement de tornade sont publiés par Environnement Canada, Natalie Hasell recommande de faire preuve d’une grande vigilance et de quitter les lieux le plus rapidement possible.

Si nous sommes loin d’un endroit pour nous réfugier, il faut à tout le moins éviter de nous trouver près des grands arbres en raison des risques de foudre, explique-t-elle.

Natalie Hasell recommande également de se tenir loin des fils électriques et d’éviter de se mettre à l’abri sous un pont ou une passerelle.

Dans le cas de forts vents ou d’une tornade, l’air tente de se faufiler dans les petits espaces, ce qui provoque des courants encore plus forts, précise-t-elle.

Lors d’une activité publique en plein air

Même si toutes les organisations qui offrent des manifestations ouvertes au public devraient mentionner les risques d’orages et les mesures à prendre, Natalie Hasell estime qu’il est aussi de la responsabilité des visiteurs de s’assurer qu’ils sont en sécurité.

Il faut toujours être attentif à ce qui se passe autour de nous, peu importe où nous sommes, mais je pense qu’il est important de repérer les endroits sécuritaires à notre arrivée sur les lieux, estime-t-elle.

Un orage sur le point d'éclater sur le site d'un festival de musique country.

Une tempête a causé l'interruption d'un concert de musique country, lors du festival Country Thunder, à Craven.

Photo : TrinaLeigh77

Dans l’eau

Lorsqu’un orage se profile à l’horizon, Natalie Hasell conseille également d’éviter les bassins d’eau, même si une alerte, un avertissement ou une veille d’orage violent n’est pas en vigueur. Il en va de même pour ceux qui sont en canot ou en kayak.

L’eau peut facilement conduire l’électricité. Alors on ne devrait pas rester sur l’eau lorsque l’on aperçoit des nuages qui peuvent annoncer l’arrivée d’un orage. Les tempêtes peuvent arriver très rapidement, indique-t-elle.

De plus, la présence d’un bateau sur un bassin d’eau peut être très dangereuse. Être dans ce type d’embarquement peut faire de vous l’élément le plus en hauteur, et donc, augmenter les risques d’être atteint par la foudre, selon la météorologue.

Un bateau, sur l'eau et un coucher de soleil au loin.

Les balades en bateau peuvent être magnifiques, mais elles peuvent aussi être très dangereuses en cas d'orage.

Photo : CBC

En voiture

Les forts vents peuvent projeter rapidement tout objet qui se trouve à l’extérieur et la voiture ne fait pas exception à la règle. Même si elle permet de se déplacer plus rapidement pour éviter un secteur à risque, la voiture n'est pas un refuge idéal aux yeux de Natalie Hasell.

Le meilleur moyen de se protéger des phénomènes météorologiques dangereux reste tout de même la maison, spécifiquement dans une pièce du sous-sol, par exemple. Les murs solides d’une maison permettent d’être davantage en sécurité, ajoute-t-elle.

Saskatchewan

Conditions météorologiques