•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Le déploiement de la fibre optique au Témiscouata compromis?

    Une carte du Québec avec des fibres optiques par-dessus.

    Fibre optique

    Photo : Radio-Canada

    Jérôme Lévesque-Boucher

    La MRC de Témiscouata demande l'intervention de Québec afin de diminuer les coûts du loyer pour installer la fibre optique. Selon l'évaluation de la préfète Guylaine Sirois, si rien ne change, il pourrait en coûter 900 000 $ par année à la MRC pour déployer la fibre optique sur son territoire.

    Dans une résolution adoptée par les maires du Témiscouata en mai, il est mentionné que le loyer demandé par Bell Canada par poteau est de 12 $ par année. Hydro-Québec Distribution demande de son côté un loyer de 19 $ annuellement. Il s'agit d'un passage obligé pour le déploiement de la fibre optique, qui permettra de rendre accessible un service Internet haute vitesse dans plusieurs secteurs de la région.

    Notre projet est en péril si Québec n'intervient pas!

    Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata
    La préfète de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois.

    La préfète de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois

    Photo : Radio-Canada

    Mme Sirois souligne que ces frais n'incluent pas l'achat et l'installation des équipements nécessaires à l'installation de la fibre optique. Guylaine Sirois rappelle que 41 % des résidents du Témiscouata n'ont pas accès à Internet haute vitesse. Pour les élus de la région, l'accès à une connexion haute vitesse est essentiel pour attirer de nouveaux résidents et de nouvelles entreprises sur son territoire.

    Qui plus est, le déploiement de la fibre optique ne réglera pas les problèmes liés à la téléphonie cellulaire dans certains secteurs de la région. Elle espère donc que le gouvernement du Québec adapte ses programmes aux réalités régionales.

    Pour sa part, un porte-parole du ministère de l'Économie et de l'Innovation a rappelé que c'est à Hydro-Québec Distribution de fixer les coûts du loyer pour l'installation. En ce qui concerne les entreprises de télécommunications, une demande devra être soumise au CRTC afin d'obtenir une révision du montant demandé.

    Avec la collaboration de Marie-Christine Rioux

    Bas-Saint-Laurent

    Internet