•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ombudsman demande de réexaminer la fermeture d’une école secondaire de North Bay

Un homme en veston devant un micro en conférence de presse. Derrière lui, des drapeaux ontariens et canadiens.

L'ombudsman de l'Ontario, Paul Dubé, dit avoir reçu 11 plaintes à ce sujet.

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Radio-Canada

La décision de fermer l’école secondaire Widdifield de North Bay « résultait d’actions déraisonnables, injustes, abusives et contraires à la loi », indique l’Ombudsman de l’Ontario, Paul Dubé.

L’Ombudsman déplore le manque de transparence du conseil scolaire anglophone Near North District dans sa prise de décision.

Il reproche au conseil d’avoir tenu des réunions à huis clos qui contrevenaient à la Loi sur l’éducation, et de n’avoir pas rendu publiques certaines informations.

La communauté a été privée de la possibilité de réagir aux nouveaux renseignements examinés par les conseillers lors de l’été 2017, ou d’être consultée à cet égard, écrit M. Dubé.

Le conseil scolaire accepte les recommandations de l’Ombudsman.

Nous nous engageons à aller de l’avant avec des politiques, des lignes directrices et des procédures améliorées afin d’accroître la transparence, l’équité et la responsabilisation envers nos élèves, nos intervenants et nos électeurs, affirme Jay Aspin, président du conseil.

Nord de l'Ontario

Éducation