•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle convention collective pour les débardeurs du port de Baie-Comeau

Une partie du quai et des grues servant à manipuler les conteneurs.

Le quai du port fédéral de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

François Robert

Les débardeurs syndiqués du port de Baie-Comeau ont signé une nouvelle convention collective avec l’opérateur du terminal, QSL.

Les syndiqués, dont l'unité compte environ 70 membres, ont voté à 69 % en faveur de l’entente.

Parmi les principaux gains pour eux, des augmentations salariales en moyenne de l’ordre de 2,12 % par année, l’amélioration du pourcentage de vacances aussi après un certain nombre d’heures travaillées chez l’employeur puis l’ajustement aussi de quelques primes, indique Charlaine Sirois, conseillère syndicale au dossier pour le Syndicat canadien de la fonction publique

Nous avons signé pour une convention collective de 5 ans qui est rétroactive à novembre 2018, précise Mme Sirois.

Charlaine Sirois est conseillère syndicale au SCFP

Charlaine Sirois est conseillère syndicale au SCFP

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le directeur du terminal portuaire de Baie-Comeau pour QSL, Antonio Hortas se réjouit de l’entente survenue avec les syndiqués.

Je pense que tout le monde y trouve son compte, fait valoir Antonio Hortas. On est très fiers du résultat final. Il y avait une reconnaissance du travail de nos gens qui devait se refléter et puis je pense à la satisfaction de tout le monde. Cela vient sécuriser tout un groupe d’employés pour les 5 prochaines années, c’est un très bon message.

En plus de faire du chargement et du déchargement au quai fédéral, QSL est aussi sous-traitant au quai privé d'Alcoa.

C’est une négociation qui s’est très bien déroulée et qui nous a permis aussi d’avoir des échanges avec l’employeur sur certains sujets pour lesquelles il fallait s’entendre pour le futur et pour améliorer la manière de travailler et la communication entre nous, note Charlaine Sirois.

La toute première convention collective signée en 2015 était échue depuis novembre 2018.

Côte-Nord

Relations de travail