•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le diocèse anglican d’Ottawa continuera de célébrer des mariages homosexuels

Figurines représentant deux hommes au sommet d'un gâteau de mariage, devant un drapeau arc-en-ciel.

Le synode général de l’Église anglicane du Canada a fait volte-face et tourné le dos au mariage entre conjoints de même sexe (archives).

Photo : Getty Images / YinYang

Radio-Canada

Le diocèse anglican d’Ottawa continuera de reconnaître et de célébrer les mariages entre conjoints de même sexe, malgré un vote s'y opposant lors du synode général de l'Église anglicane, la semaine dernière.

Plus de la moitié des membres du clergé rassemblés vendredi dernier à Vancouver ont voté en faveur de la reconnaissance du mariage homosexuel. La résolution n’a cependant pas été adoptée, puisqu'elle devait obtenir l'appui des deux tiers des membres.

L’évêque John Chapman a déclaré à l'émission Ottawa Morning, de CBC, qu'il trouvait ce résultat extrêmement décevant.

Certains archevêques doivent faire du rattrapage et c’est très déprimant pour moi. Ce qui est le plus triste, c’est que cette réalité existe toujours, a soutenu Mgr Chapman.

L’Église anglicane avait voté en faveur de cette reconnaissance il y a trois ans, mais elle devait confirmer cette décision vendredi pour qu'elle puisse entrer en vigueur. L’enjeu demeure en suspens à l’échelle nationale.

Mgr Chapman a toutefois précisé que les évêques peuvent célébrer et reconnaître les unions entre conjoints de même sexe dans leur propre diocèse. Je crois qu’il faut protéger l’Église d’elle-même parfois, a-t-il souligné.

Des conversations entre pairs

John Chapman a par ailleurs raconté avoir eu des conversations avec des évêques opposés au mariage entre conjoints de même sexe. C’est malaisant. C’est le genre d'échanges avec des personnes qui restent campées dans leur propre point de vue, a-t-il rapporté.

M. Chapman craint que les Canadiens aient une fausse impression de l'Église anglicane en raison de la couverture médiatique qui a suivi le congrès de la semaine dernière.

Selon lui, moralement, légalement et émotionnellement, 85 % des dirigeants de l’Église qui se sont rassemblés à Vancouver appuient la mesure.

D'après les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Croyances et religions