•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femelle béluga morte pendant la mise bas à Grosses-Roches

Une carcasse de béluga sur une grève.

La carcasse d'une femelle a été retrouvée à Grosse-Roches.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Miriane Demers-Lemay

Une carcasse de béluga a été retrouvée à Grosses-Roches, dans la Matanie. La femelle donnait naissance au moment de son décès.

Il s'agit de la neuvième carcasse de béluga retrouvée depuis le début de la saison, et de la deuxième femelle gestante.

La cause du décès devrait être établie par une nécropsie.

Carcasse de béluga

La femelle retrouvée à Grosse-Roches était en train de donner naissance au moment de son décès.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Une autre femelle béluga a été retrouvée sans vie à Sainte-Flavie le 4 juillet. La cause de la mort était directement liée à une mise bas difficile, le veau étant plus gros que la moyenne.

Des vacanciers ont repéré l'animal au large alors qu’ils pêchaient, mardi. Le béluga a ensuite été remorqué jusqu’à la rive.

La carcasse étant en bon état, la nécropsie devrait avoir lieu mercredi soir ou jeudi à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, à Saint-Hyacinthe.

Carcasse de béluga à Grosse-Roches

Une nécropsie devrait permettre de confirmer la cause du décès du 9e béluga retrouvé sans vie cette saison.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Des problèmes de mise bas

Deux des quatre bélugas examinés cette année semblent être morts avec des problèmes de mise bas, selon le professeur en médecine vétérinaire, Stéphane Lair.

Dans la carcasse [de Sainte-Flavie], il y avait un fœtus qui était pris dans le canal vaginal, la femelle a été incapable de l’expulser, explique ce dernier. Habituellement quand on voit ce type de présentation, on arrive à la conclusion que la femelle est morte en couches.

Avec la carcasse, avec les photos, ça semble être un cas similaire, on voit la tête du fœtus, et ça fait penser à une dystocie, une difficulté de mise bas, continue l'expert.

Depuis une dizaine d’années, les scientifiques observent davantage de mortalités des femelles matures, et de mortalités pendant les mises bas. Les mortalités liées aux cancers ont quant à elles fortement diminué.

Les problèmes de mises bas sont rares chez les espèces fauniques, explique Stéphane Laire. Ce qu’on observe chez les bélugas, on est encore en train de comprendre le pourquoi et ça reste assez difficile de déterminer la cause, présentement.

Carcasse de béluga à Grosse-Roches.

La 9e carcasse de béluga a été retrouvée à Grosse-Roches mardi.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Parmi les hypothèses évoquées pour expliquer ces problèmes de mises bas, des changements dans l’environnement ou l’alimentation pourraient faire en sorte que les femelles seraient maintenant en moins bonne condition physique lors de la mise bas.

Le stress causé par des dérangements, par des activités récréatives, par exemple, pourrait également provoquer des changements physiologiques pouvant avoir des impacts sur le tractus reproducteur et ainsi affecter la mise bas.

Enfin, M. Lair explique qu’il est possible que les contaminants, qui s’accumulent dans la chaîne alimentaire, provoquent des effets négatifs indirects lors de la mise bas. À titre d’exemple, M. Lair cite les polybromodiphényléthers (PBDE), des retardateurs de flammes observés dans les tissus des bélugas depuis les années 1990, et qui sont connus pour avoir des effets sur la glande thyroïde, qui joue un rôle important dans la sécrétion d'hormones et dans la physiologie de la mise bas.

Carcasse de béluga à Grosse-Roches

Selon le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), 12 carcasses de bélugas ont été retrouvées en 2018, contre 22 carcasses en 2017.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

La population de bélugas du Saint-Laurent est classée en voie de disparition et est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Avec des informations de Michel-Félix Tremblay

Bas-Saint-Laurent

Protection des espèces