•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foire brayonne : vente de billets « inquiétante » à 3 semaines de l'événement

La Foire brayonne a besoin de plus de bénévoles pour assurer sa survie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les organisateurs de la Foire brayonne lancent un cri d'alarme : à moins de trois semaines de l'ouverture du festival, ils ont vendu trop peu de billets.

La 41e édition de la Foire brayonne fait face à un problème de taille.

Mardi soir, sur la page Facebook du festival, les organisateurs ont demandé à la population de manifester son intérêt pour l'événement en achetant des billets. Le faible nombre de ventes jusqu'ici « est inquiétant », affirme Carole Martin, présidente du comité organisateur, dans ce communiqué.

Les spectacles, malheureusement, on s’attendait à ce que la population réponde un peu plus vite. Là, on est à deux semaines et demie de l’événement et la réponse tarde à venir, a ajouté en entrevue la présidente.

Les organisateurs tenteront de vendre davantage de billets et prendront une décision le 26 juillet quant aux spectacles proposés. Advenant une vente trop faible, les spectacles pourraient être présentés à salle Léo-Poulin de la polyvalente A.-M. Sormany plutôt qu'à l'amphithéâtre du centre Jean-Daigle, plus vaste.

Les spectacles majeurs mettent en vedette Roch Voisine, Qualité Motel et Louis Bérubé.

La dernière chose qu'on veut, c'est d'annuler les spectacles.

Carole Martin, présidente du comité organisateur

En moins de 10 heures, près de 200 commentaires ont été écrits à la suite de la publication Facebook du comité organisateur : plusieurs personnes se plaignent du changement de lieu pour la tenue de l'événement, d'autres, du prix des spectacles.

Il faut comprendre que les artistes, ils ont des cachets, se défend Carole Martin. Le spectacle de Roch Voisine, par exemple, coûte 60 $.

Le nombre de billets vendus pour les spectacles majeurs ne permet pas à ce moment-ci la tenue de l'événement, reconnaît-elle.

Il faudrait vendre au moins 500 billets de plus par spectacles selon les organisateurs afin d’assurer des événements tels que prévu.

Rappelons qu'en janvier, la communauté a été appelée à se prononcer sur l'avenir de ce festival. La centaine de personnes qui se sont présentées à une rencontre publique ont convenu de sauvegarder l'événement phare de la saison estivale dans le Nord-Ouest, quoique dans une formule abrégée en 2019.

La population a clairement indiqué qu'elle tenait à sa Foire, qui est une vitrine culturelle incroyable pour la culture brayonne, grandement profitable aux entreprises de notre région, peut-on lire dans le communiqué de la Foire brayonne .

Les responsables de la Foire réévalueront la vente des billets dans les prochains jours pour déterminer si tous les grands spectacles pourront être présentés.

Seule la présentation des grands spectacles prévus au centre Jean-Daigle pourrait être affectée par la vente des billets. Le reste de la programmation doit demeurer inchangé.

Avec des informations de Bernard Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Spectacles