•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie dans un immeuble d'appartements : tous les locataires sont sains et saufs

Des pompiers devant une aile calcinée de l'immeuble.

Une vingtaine de pompiers combattaient le brasier tôt mercredi matin.

Photo : CBC/Steve Bruce

Radio-Canada

Les locataires âgés d'un imposant immeuble d'appartements qui était la proie des flammes mercredi matin, à Charlottetown, ont pu sortir à temps.

L'immeuble est situé au 10 de la rue Hartley. Il a été construit en 2015. Il comptait 29 appartements, tous occupés par des personnes d'un certain âge, dont plusieurs se déplacent avec une marchette.

Les locataires se sont réveillés au son d'une explosion. L'incendie s'en est suivi et a rapidement consumé toute une aile du bâtiment.

Les 52 locataires avaient toutefois pu sortir à temps, certains avec l'aide de pompiers et de policiers.

Une aile calcinée de l'immeuble qui a été la proie d'un incendie à Charlottetown.

L'incendie a consumé toute une aile de l'immeuble en peu de temps.

Photo : CBC/Steve Bruce

Ils rencontrent actuellement des représentants de la Croix-Rouge canadienne qui offrira de l'hébergement temporaire à ceux qui en ont besoin. La Ville de Charlottetown se tient aussi prête à aider les sinistrés au besoin.

Des lances d'incendie arrosent l'immeuble. Un pompier est debout à l'avant-plan, les bottes dans l'eau.

De grandes quantités d'eau ont été déversées sur l'immeuble.

Photo : CBC/Samantha Juric

Deux des locataires, Dorothy Taylor et Mary Plamondon, affirment qu'elles ont pris conscience que l'immeuble était en flammes vers 4 h 30. Elles sont sorties rapidement, sans avoir le temps d'emporter des effets personnels.

Elles habitaient l'immeuble depuis son ouverture, il y a deux ans et demi.

Des sinistrées rassemblées en demi-lune observent l'incendie en discutant.

Des locataires, certains à mobilité réduite, regardent l'incendie brûler.

Photo : CBC/Steve Bruce

Une autre résidente, Denise Despres, est sortie au moment de l'arrivée des premiers camions de pompiers. L'extrémité de l'immeuble opposée à celle où se trouve son appartement était déjà calcinée.

Tout est parti en fumée, dit-elle. Nous avons vu l'incendie se répandre dans toute la toiture. On voit bien que c'est une perte totale!

Le chef des pompiers de Charlottetown, Randy MacDonald, le confirme : l'immeuble est irrécupérable.

Il affirme qu'il y avait seulement des gicleurs dans le stationnement souterrain. Les gicleurs ne sont pas obligatoires dans ce type de construction, mais s'il y en avait eu davantage, selon le chef MacDonald, ils auraient pu sauver l'immeuble.

L'incendie a progressé rapidement, la charpente de l'immeuble étant en bois.

Le relogement des sinistrés pourrait être ardu puisque Charlottetown vit une crise du logement et que bien des habitations sont louées à des touristes pendant la saison estivale.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Incendie