•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les anciens membres de Desjardins veulent la même protection que les clients actuels

Le clavier d'un guichet automatique Desjardins.

Certains ex-membres de Desjardins réclament eux aussi le même niveau de protection que les membres actuels qui ont été touchés par le vol de données personnelles.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

D’anciens membres de Desjardins souhaitent bénéficier de la même protection que les actuels et futurs clients de l’institution financière.

Ils soutiennent que, même s’ils n’ont plus de compte chez Desjardins, leurs renseignements personnels y sont toujours conservés.

Dans le lot des trois millions de victimes de vols de données, figurent effectivement d’anciens clients.

Desjardins a indiqué qu'il offrait à ces anciens clients une protection de cinq ans chez Equifax.

Ils bénéficieront alors d’une surveillance de leur dossier de crédit en temps réel, d’un service d’alertes en cas d’activité dans leur dossier de crédit et d’une protection de 50 000 $ pour rembourser certains frais dans le cadre d’une démarche de restauration d’identité, selon Jean-Benoit Turcotti, conseiller en communication chez Desjardins.

En ce qui concerne les clients, victimes du vol de renseignements, qui décident de quitter Desjardins, ils bénéficieront eux aussi d’une protection de cinq ans.

Desjardins indique que, pour la conservation des renseignements d’anciens membres, l’institution est soumise à plusieurs réglementations. « La durée de conservation des renseignements personnels dépend des produits que le membre détenait chez Desjardins et de sa situation », explique-t-on chez Desjardins.

Lundi, le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a annoncé une protection numérique gratuite à tous les membres de Desjardins.

Les 4,3 millions de particuliers et 300 000 entreprises membres du Mouvement bénéficieront de cette protection.

L’inscription est toujours difficile

Par ailleurs, le processus d’inscription est toujours difficile, les membres se plaignent du site Internet qui connaît des interruptions fréquentes et la page doit être constamment rafraîchie.

Environ 360 000 membres se sont déjà inscrits pour bénéficier des services de protection d’Equifax, soit 13 % du nombre total des clients de l’institution financière.

Cybersécurité

Économie