•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta pressée de divulguer son plan sur les garderies à 25 $ par jour

Des enfants s'amusent avec des jouets en mousse.

De nombreux parents se plaignent de ne pas avoir la certitude que le projet de garderie à 25 $ par jour se poursuivra au-delà de cette année en Alberta.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les parents qui bénéficient du projet pilote de garderies à 25 $ sont inquiets. Nombre d'entre eux déplorent de ne pas avoir la certitude que le projet se poursuivra au-delà de l'an prochain. Le gouvernement assure cependant que le projet pilote ira à terme.

À ce jour, 122 garderies de la province offrent plus de 7000 places en garderies subventionnées. Les néo-démocrates avaient été clairs pendant leur campagne : ils voulaient élargir le projet pilote, mis en place en 2017, à toutes les garderies de la province.

Les conservateurs, eux, n’ont pas été aussi clairs quant à la survie du projet. Ce manque de clarté inquiète les parents, selon Mireille Péloquin, de la Fédération des parents francophones de l’Alberta (FPFA).

Nous avons reçu une lettre d’engagement d’un gouvernement qui n’est plus en place. Ça laisse spéculer qu’il y aura peut-être des changements, mais nous n'avons aucune confirmation, affirme-t-elle.

Le projet pilote a une durée de trois ans, mais les contrats sont renouvelés chaque année, au mois de mars.

On a un contrat jusqu’à la fin mars 2020, mais on n’a pas de contrat encore pour l’année 2021, explique Mireille Péloquin. Selon elle, il est difficile d'obtenir des réponses de la part du gouvernement.

Le projet ira à terme

Devant ces incertitudes, la ministre des Services à l’enfance, Rebecca Schulz, se veut rassurante.

Nous voulons assurer les établissements qui offrent des services de garderies à 25 $ qu'ils obtiendront le financement pour la dernière année du projet, a dit la ministre dans une entrevue téléphonique à Radio-Canada.

Toutefois, il n’y a aucune garantie que le projet se poursuivra après 2021. Le gouvernement veut évaluer les résultats du programme avant de prendre une décision.

Dans un monde idéal, la plupart des garderies souhaiteraient que les parents soient prévenus au moins quelques mois d’avance, si le programme était annulé.

Une garderie de Camrose, au sud-est d'Edmonton a d’ailleurs déjà annoncé une augmentation des frais en mars 2021. Les néo-démocrates ont sauté sur l'occasion pour demander aux conservateurs de maintenir et même d'étendre le programme.

Alberta

Enfance