•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pipelines : le NPD veut une réglementation renforcée

Vue aérienne de travailleurs réparant un pipeline.

En juillet 2016, 225 000 litres de pétrole provenant d’un pipeline de Husky Energy se sont déversés dans la rivière Saskatchewan Nord.

Photo : Gouvernement de la Saskatchewan

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan demande un meilleur contrôle du respect de la réglementation sur les pipelines afin de prévenir les déversements.

« On a des règles, mais tout le monitoring est laissé aux compagnies. Et ça, ce n’est pas responsable », déplore le chef du NPD, Ryan Meili.

Cette demande intervient près d’un mois après que le gouvernement saskatchewanais a rendu public le rapport d’évaluation indépendante réalisé en 2017 sur le déversement de pétrole d’un pipeline de Husky Energy.

« On voit dans le cas Husky qu’ils n’ont pas suivi les règles, c’est à cause de cela qu’on a eu ce grand incident », déclare M. Meili.

En juillet 2016, le pipeline Husky Energy a déversé 225 000 litres de pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord, près de Maidstone, dans le centre-ouest de la province.

Le rapport d’évaluation, réalisé par l’entreprise internationale Skystone, révèle plusieurs manquements de la part de Husky Energy en rapport au respect de la réglementation.

Le rapport indique que, contrairement à la réglementation en vigueur à l’époque, l'entreprise n’avait pas une procédure claire pour procéder à la fermeture d’un pipeline après l'activation d'une alarme lorsque la cause n’est pas identifiée dans un certain laps de temps.

L’évaluation a montré que le bris du pipeline était dû à une modification de la pente du terrain sur lequel s’étend cette partie du pipeline. Une modification qui s’est étalée sur une longue période.

Ce risque géologique n’était pas intégré par l’entreprise dans son système de gestion des menaces à l’intégrité du pipeline, système qui datait de 2013.

Or, en 2015, une mise à jour de la réglementation des pipelines demandait aux entreprises d’intégrer ce facteur de risque dans la surveillance des pipelines.

« On a besoin d’un système public qui fait la réglementation, qui vérifie qu’elle est suivie par les compagnies », soutient Ryan Meili.

Lorsqu’il a rendu public le rapport d’évaluation, le gouvernement a indiqué que des inspections sont réalisées pour les principaux pipelines qui traversent des points d’eau.

La province prépare aussi un programme de vérification du respect de la réglementation pour ces pipelines.

L'entreprise Husky Energy a été condamnée, en juin, par la cour provinciale de Lloydminster, à payer la somme de 3,8 millions de dollars pour le déversement de pétrole de 2016.

Avec des informations d'Omayra Issa

Saskatchewan

Politique provinciale