•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vente de spiritueux a bondi au Québec

Des étalages de boissons alcoolisées.

Des étalages de boissons alcoolisées

Photo : iStock

Radio-Canada

L’engouement des Québécois pour les spiritueux a connu une hausse marquée l’an dernier, alors que les vins, les bières, les cidres et les autres boissons n’ont pas su se démarquer tout autant.

L’Association restauration Québec (ARQ) a dévoilé mardi les données obtenues par la Société des alcools du Québec (SAQ) sur les habitudes de consommation des Québécois.

La vente de spiritueux a connu un bond de 7,44 % en 2017-2018 comparativement à l’an dernier.

Les vins ont enregistré une hausse de 2,06 %, alors que la vente des bières, des cidres, des coolers et des autres boissons rafraîchissantes a stagné.

Ailleurs au pays

Ces chiffres ne se comparent d’ailleurs pas avec ceux de l’Ontario et de l’ensemble du Canada, où la progression se situe à 4,01 % et à 3,10 %.

Cette augmentation des ventes de spiritueux peut être liée à l’engouement, depuis les dernières années, pour la mixologie et à l’intérêt marqué pour les spiritueux québécois, qui sont relativement nouveaux sur le marché, peut-on lire dans le communiqué de L’Association restauration Québec.

Un autre sondage révèle aussi que des restaurateurs ont ajouté à leur carte, en 2019, des vins et des spiritueux du Québec.

Combien dépense-t-on en alcool en moyenne?

Québec : 780 $
Ontario : 721 $
Canada :757 $

Source : Association restauration Québec pour l'année 2017-2018

Québec

Économie