•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis 90 ans, la façon de faire le « tour de la Gaspésie » évolue

La plage de Coin-du-Banc en Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

Le « tour de la Gaspésie » célèbre son 90e anniversaire. Ce circuit est encore bien ancré dans les habitudes de voyage des touristes, bien que celles-ci évoluent encore après tout ce temps.

Selon les observateurs de l'industrie touristique, les touristes sont moins nombreux à parcourir les quelques 900 kilomètres du tour de la péninsule en seulement trois jours. Les séjours durent maintenant en moyenne une semaine ou plus.

La directrice du marketing à l'Association touristique de la Gaspésie, Stéphanie Thibaud, explique que les touristes préfèrent s'arrêter quelques jours au même endroit pour découvrir davantage les attraits dans les communautés du nord, du sud et de la pointe gaspésienne.

On sent vraiment qu’il y a une tendance à allonger son séjour et à prendre le temps de prendre le temps.

Stéphanie Thibaud, directrice du marketing à l'Association touristique de la Gaspésie

Une touriste de Montréal, Danièle Dubé, fait un voyage de 18 jours en Gaspésie. Elle fait partie des voyageurs qui ne sont pas pressés.

Danièle Dubé, face à la mer, regarde le paysage, elle porte des lunettes de soleil et sourit.

Danièle Dubé prend le temps de visiter la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Il est important de se poser, humer l’air salin, et d’aller visiter les petits coins, de parler aux gens

Danièle Dubé, une touriste

Les Villes et les entreprises s’adaptent à la demande et font évoluer leurs offres touristiques. À titre d’exemple, selon la mairesse de Percé, Cathy Poirier, la municipalité ne mise plus uniquement sur son célèbre rocher, mais valorise aussi ses plages, ses montagnes et ses sentiers à l'extérieur du village.

On a l'icône avec nous, je ne pense pas qu'on fait le tour de la Gaspésie sans prévoir s'arrêter à Percé, mais on a aussi développé à Percé une offre touristique qui permet de prolonger le séjour, déclare-t-elle.

Des personnes sont assises dans l'herbe. Un moniteur, debout, explique l'utilisation d'une planche à pagaie.

Un cours de planche à pagaie au Camp de base Coin-du-Banc

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le tour de la Gaspésie est un classique pour les touristes québécois, qui représentent 80 % des visiteurs.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Vacances et sorties