•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nageuse franco-ontarienne aux championnats canadiens juniors

Une jeune nageuse à la piscine.

Âgée de 14 ans, Danika Éthier fait partie du club de natation Kapswim depuis neuf ans.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Francis Bouchard

Une nageuse de 14 ans de Kapuskasing participera aux championnats canadiens juniors à Calgary la semaine prochaine.

Danika Éthier compétitionnera dans les épreuves du 100 m et du 200 m brasse dans la catégorie 14 ans et moins, après avoir remporté des médailles d’or et de bronze dans les mêmes épreuves aux championnats ontariens tenus à Toronto à la fin juin.

En gagnant la médaille d’or au 100 m brasse, la nageuse du club Kapswim a établi un meilleur temps personnel de 1:13:11, qui est aussi le meilleur résultat de parmi les nageuses de 14 ans qualifiées pour les championnats canadiens juniors.

Danika Éthier pose avec la médaille d'or qu'elle a remportée aux championnats ontariens de natation, au niveau junior.

Danika Éthier pose avec la médaille d'or qu'elle a remportée aux championnats ontariens. Les quatre murs de sa chambre sont remplis de rubans, de médailles et de plaques qu'elle a remportés au fil des ans.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

En même temps, la jeune athlète a retranché dix secondes au temps qu’elle avait réalisé à cette épreuve l’an dernier, à sa première participation aux championnats ontariens. Elle n’avait pas atteint les finales à ce moment.

Danika Éthier se dit très fière de ses accomplissements. Elle attribue sa grande progression au cours de la dernière année au fait qu’elle s’entraîne davantage et qu’elle surveille son alimentation.

Malgré ces excellents résultats, elle ne veut pas se mettre trop de pression pour cette première participation aux championnats canadiens pour laquelle elle se dit excitée, mais nerveuse.

Je voudrais juste améliorer mon temps encore. Je ne vais pas me stresser pour arriver première parce que je sais que c’est un niveau encore plus haut.

Danika Éthier

Les exploits de la jeune nageuse font la fierté de sa famille, de son club de natation et de la communauté.

Comme parents, nous sommes très fiers. C’est un accomplissement dont on ne s’attendait pas cinq ans passés. Elle travaille tellement fort. C’est bien de voir que ça porte ses fruits, affirme son père Daniel Éthier.

M. Éthier affirme que le succès de sa fille représente un bel exploit pour un petit club de natation, dont les entraîneurs sont bénévoles.

Danika Éthier fait partie du club Kapswim depuis l’âge de cinq ans et a suivi les traces de sa sœur aînée.

Une jeune nageuse et son père.

Danika Éthier en compagnie de son père Daniel Éthier.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Les parents de Danika se font à l’idée qu’il serait probablement préférable que leur fille se joigne éventuellement à un club de plus haut niveau pour favoriser son développement et lui permettre d’atteindre son plein potentiel.

À 14 ans, sa mère et moi sommes d’accord que c’est un peu jeune, mais à 15-16 ans, je pense qu’il va falloir vraiment le considérer, affirme Daniel Éthier.

Son père croit en son potentiel. Connaissant Danika, elle n'a pas terminé. Avec sa détermination, je suis certain qu'il y a des championnats un peu plus (élevés) à venir, internationaux mêmes, peut-être, dit-il.

Danika Éthier rêve de participer à des Jeux olympiques. Le nageur Michael Phelps est une de ses idoles en natation.

Un jeune nageuse de brasse.

Danika Éthier lors d'une épreuve de brasse aux championnats ontariens.

Photo : Lina Fortier

La jeune nageuse a reçu un appui financier d’entreprises de la région de Kapuskasing pour l’aider à payer son déplacement et son hébergement pour les championnats canadiens juniors.

Avec des membres de sa famille, la nageuse a quitté Kapuskasing samedi en direction de Calgary.

Sa compétition du 100 m brasse va se dérouler le vendredi 26 juillet et celle du 200 m, le lendemain.

Nord de l'Ontario

Natation