•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse à l'herbe à poux est lancée

herbe à poux

L'herbe à poux cause des allergies à une personne sur huit.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ)  demande l'aide du public pour se débarrasser de l'herbe à poux.

La population est invitée à arracher l'herbe à poux dès maintenant, alors que la plante commence à fleurir et répandre son pollen.

Le pollen de cette plante très répandue au Québec entraîne des réactions allergiques chez une personne sur huit, une source de grande préoccupation pour le réseau québécois de santé publique.

Une femme éternue en raison de l'herbe à poux.

La diminution de la présence de l'herbe à poux dans l'environnement permettra à de nombreux Québécois de passer un été plus agréable.

Photo : iStock

Des milliers de Québécois subissent les désagréments des allergies, soit des éternuements, de l'écoulement nasal, du larmoiement, des démangeaisons oculaires ainsi que de la congestion.

Reconnaître l'herbe à poux

Le CIUSSS de la Mauricie–Centre-du-Québec souhaite que les citoyens sachent repérer la plante, qui est souvent confondue avec l'herbe à puce. L'herbe à poux est reconnaissable grâce à sa forme d'épi et son feuillage dentelé, découpé et couvert de duvet.

Il est recommandé de disposer de la plante dans un bac à ordures plutôt que de la composter, car il y a un potentiel de contamination des graines. Il est aussi possible de prévenir la présence d'herbe à poux sur les terrains en les fertilisant.

Les membres du public sont aussi invités à contacter leur municipalités s'ils identifient de l'herbe à poux dans un terrain vague, en bordure de route ou dans un champ de culture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Santé publique