•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chantier naval Seaspan obtient 500 M$ d’Ottawa

Une immense grue se dresse au milieu d'une cour du chantier naval.

Le chantier naval Seaspan à Vancouver obtient un financement pour l'entretien de frégates.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral a confirmé l'octroi de deux contrats d'un demi-milliard de dollars chacun pour les chantiers navals Seaspan, en Colombie-Britannique et Davie, au Québec.

C'est donc 1 milliard de dollars en entretien des frégates au total qui ont été octroyés aux deux chantiers canadiens mardi. Les travaux devraient commencer en 2020, pour une durée de cinq ans, et permettre de créer ou de préserver quelque 400 emplois par chantier naval.

La ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Carla Qualtrough, en a fait l’annonce à Victoria.

Une autre annonce semblable est à venir au chantier Irving, en Nouvelle-Écosse, selon le gouvernement.

Les contrats font partie d'un investissement de 7,5 milliards de dollars pour maintenir les frégates de la classe Halifax, une douzaine de navires considérés comme l'épine dorsale de la Marine royale canadienne.

Les bateaux âgés de 27 ans seront remplacés par de nouvelles frégates construites grâce à la Stratégie nationale de construction navale.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Chantier naval