•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections à Gesgapegiag : près d’une trentaine de candidats dans la course

Plusieurs tipis de différentes couleurs sont alignés sur un terrain gazonné près d'une rive.

Le site du pow-wow de Gesgapegiag, le long de la baie des Chaleurs (archives)

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Isabelle Larose

Pas moins de 28 personnes ont déposé leur candidature en vue des élections qui se tiendront le 17 août au conseil de bande de Gesgapegiag.

À la chefferie, trois candidats se font la lutte : John Martin, Isaac Wiinikainen ainsi que le chef sortant Roderick Junior Larocque, en poste depuis 2013. John Martin, directeur retraité des services éducatifs de Gesgapegiag, est un conseiller sortant et un ex-chef. Quant à Isaac Wiinikainen, il travaille dans le domaine de la construction.

Vingt-cinq personnes briguent les suffrages pour les huit postes de conseillers, dont trois élus sortants.

Le vote par anticipation se tiendra le 10 août et les élections générales se dérouleront le 17 août au centre Galgoasiet de Gesgapegiag.

Depuis les élections de 2015, le conseil de bande de Gesgapegiag est élu pour un mandat de quatre ans et non deux, comme c’était le cas auparavant.

Des postes fort courus

Cette forte participation électorale n’est pas chose nouvelle dans les réserves autochtones gaspésiennes.

Lors des élections de 2015 à Gesgapegiag, 26 personnes s’étaient présentées comme conseiller et trois comme chef.

Du côté de Listuguj, le directeur des élections, Michel Poirier, précise qu’il a déjà dénombré près de 80 candidats lors de certains suffrages. Lors des élections de 2018, 58 personnes étaient en lice pour les douze postes de conseiller et celui de chef.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Autochtones