•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première femme à la tête de l’Église anglicane du Canada

La chapelle d'une église.

Une église anglicane

Photo : Diocese of Huron

Radio-Canada

La révérende Linda Nicholls, de l'Ontario, prend la tête de l’Église anglicane du Canada. Au cours des dernières années, elle a été évêque de Huron dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

Elle devient le 14e primat de l’Église anglicane au Canada. L'évêque Nicholls est la première femme à assumer le rôle de chef de l'Église anglicane du Canada et seulement la deuxième femme dans toute la communauté anglicane à diriger une Église nationale.

L'évêque Nicholls a été élue parmi cinq candidats après le quatrième tour de scrutin lors de la réunion triennale du Synode général à la cathédrale Christ Church, à Vancouver. Plus de 250 délégués ont participé au vote, selon l’Église anglicane de Huron.

L'archevêque Fred Hiltz, qui occupait les fonctions avant Mme Nicholls, avait annoncé en janvier 2018 qu'il prendrait sa retraite le dernier jour du Synode général, après 12 ans à tête de l'Église anglicane du Canada.

Selon les lois de l'Église, Mme Nicholls est tenue de démissionner de son diocèse actuel dans les 90 jours suivant son élection.

Toronto

Croyances et religions