•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'usine Rayonier de Témiscaming n'est pas à vendre, dit l'entreprise

Affiche de Rayonier.

Une usine de Rayonier Advanced Materials (archives)

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Tanya Neveu

L'entreprise Matériaux innovants Rayonier fait taire les rumeurs selon lesquelles les usines de Témiscaming et Béarn seraient à vendre.

Ces informations ont circulé au cours des dernières semaines. Le directeur des Affaires externes chez Matériaux innovants Rayonier, Eric Johnson, a réagi à ces affirmations.

Par courriel, il assure que l'entreprise n'a pas l'intention de vendre le site de Témiscaming et que tous les rapports qui disent le contraire sont faux.

Il ajoute que Matériaux innovants Rayonier est en processus d'évaluation de ses actifs de produits de base. L'usine de Béarn, comme toutes les scieries de Rayonier, fait partie de ces actifs.

L'entreprise affirme que des décisions seront prises concernant les scieries à la fin du troisième trimestre.

Abitibi–Témiscamingue

Industrie forestière