•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le virus de la rougeole est passé par le Parc Safari

Une affiche montrant un guépard et souhaitant la bienvenue aux visiteurs du  Parc Safari à Hemmingford, au Québec.

Un tunnel vitré, qui permet au public d'observer des félins au Parc Safari, à Hemmingford, au Québec, fait partie de la liste des lieux d'exposition à la rougeole.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un nouveau lieu d'exposition au virus de la rougeole s'ajoute au Québec : le Parc Safari, à Hemmingford. Les gens l'ayant visité vendredi dernier sont priés de contacter la Santé publique s'ils éprouvent des symptômes de cette maladie contagieuse.

Le Parc Safari fait maintenant partie de la liste des lieux d'exposition à la rougeole dressée par la Santé publique du Québec.

Le virus a été présent vendredi dernier entre 11 h 30 et 15 h 30, en particulier à compter de 13 h dans le tunnel des félins, un endroit fermé et vitré qui permet aux gens qui s'y trouvent d'observer des fauves de près.

C’est un cas dans la chaîne de transmission d’une personne qui est arrivée de l’étranger il y a de ça quelques semaines, a expliqué Yves Jalbert, directeur général adjoint de la protection de la santé publique du Québec, sur ICI RDI, mardi. On peut retracer l’origine de l’infection chez cette personne.

Cette personne contaminée par la rougeole vit à Laval et a fréquenté le camp du jour du Centre de la nature de Laval. Les participants à ce camp de jour ont visité le Parc Safari vendredi dernier, a aussi expliqué Yves Jalbert.

Au Parc Safari, la zoologiste Joannie Lamoureux assure qu'au quotidien, les endroits comme le tunnel des félins sont nettoyés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Rougeole ou pas, c'est dans la routine normale [d'entretien]; même un rhume, on n'a pas envie de partager ça, explique la zoologiste.

Une dizaine d'employés du parc ont pu être en présence du virus vendredi dernier. Tous étaient vaccinés et aucun, jusqu'ici, ne présente de symptômes de la rougeole, selon la directrice générale du Parc Safari, Véronique Ranger.

Priorité : limiter la propagation

Les autorités de la santé publique sont intervenues tant à Hemmingford qu'à Laval. L’important est qu’on va limiter la transmission de l’infection à d’autres personnes, a indiqué M. Jalbert.

Le virus a aussi été présent en début de soirée dans un restaurant McDonalds du boulevard de la Concorde Est, à Laval.

À part le Parc Safari, quelques autres lieux publics de Laval ont été identifiés au cours des derniers jours comme ayant été des endroits d'exposition à cette maladie très contagieuse : la piscine Saint-Vincent et la salle de toilettes des femmes du restaurant du Centre de la nature de Laval, de même qu'une pharmacie Pharmaprix et une pharmacie Jean Coutu du boulevard des Laurentides.

Les personnes qui ont fréquenté ces endroits aux heures indiquées sont priées d'appeler Info-Santé en composant le 8-1-1 si des symptômes apparaissent d'ici le 30 juillet.

18 personnes atteintes au Québec

Les autorités de la santé publique du Québec ont recensé quatre nouveaux cas de rougeole, des cas qui sont tous reliés à la personne de Laval ayant contracté le virus. Ces quatre nouvelles personnes n'étaient pas vaccinées.

Au total, depuis janvier dernier, ce sont 18 personnes qui ont été atteintes par la rougeole.

Les symptômes de la rougeole sont une fièvre importante, une toux, un écoulement nasal, des yeux rouges et un malaise généralisé, suivis de rougeurs au visage puis sur le corps.

Les symptômes apparaissent en général deux semaines après le moment où l'on a été exposé au virus.

Ce n'est pas une maladie banale, affirme Yves Jalbert. Les gens qui sont atteints de rougeole sont vraiment malades et il y a des complications quand même sérieuses à ça.

Très contagieux, le virus de la rougeole se transmet par la voie des airs, lorsque la personne contaminée éternue, par exemple. Dans un milieu ouvert, le virus peut rester dans les airs pendant deux heures et dans un milieu relativement fermé, ça peut aller jusqu'à quatre heures, dit Yves Jalbert. Ce qui fait dire à la directrice du Parc Safari qu'il n'y a pas de danger à visiter le lieu. C'était vendredi et le virus peut être dans l'air quelques heures, dit en substance Mme Ranger.

Les personnes les plus à risque sont les bébés âgés de moins d'un an, les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les femmes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées contre la rougeole.

Les personnes qui ne sont pas considérées comme étant protégées sont invitées à recevoir le vaccin. Ceux et celles qui ne sont pas certains d'avoir reçu les vaccins requis peuvent communiquer avec Info-Santé au 8-1-1, ou visiter le site www.quebec.ca/rougeole (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand Montréal

Vaccination