•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Couronne veut 2 ans de prison pour un leader polygame accusé d'avoir enlevé une enfant

Un homme en chemise marche, avec des voitures en arrière-plan.

Le polygame James Oler a été reconnu coupable en mai 2019 d'avoir enlevé une mineure du Canada.

Photo : Todd Korol/Reuters

Radio-Canada

Un procureur spécial réclame deux ans de prison pour un ancien leader polygame de Bountiful, en Colombie-Britannique, reconnu coupable d’avoir enlevé une enfant du Canada pour la marier à un homme aux États-Unis.

Peter Bishop affirme que le coupable, James Oler, ancien évêque de l’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des saints des derniers jours, a exécuté les directives du leader de l’église, Warren Jeffs, qui voulait que M. Oler amène la fille mineure pour la marier en 2004.

Lundi, une audience sur la détermination de la peine de James Oler s'est déroulée à la Cour supérieure à Cranbrook.

Selon M. Wilson, les actes du coupable sont aggravés par l’âge de la fille à l’époque et la position de confiance qu’occupait James Oler en tant qu’autorité religieuse dans la communauté.

« Il occupait le plus haut poste de ministère dans la communauté de Bountiful parce qu’il était l’évêque et, donc, répondait directement à Warren Jeffs », a-t-il déclaré, lundi, devant la juge Martha Devlin.

Pendant le procès de James Oler, des documents de l’église saisis par les autorités américaines indiquaient que M. Jeffs avait appelé M. Oler le 23 juin 2004 et ordonné qu’il lui amène la fille de 15 ans aux États-Unis pour la marier.

Un témoin, dont l’identité est protégée par un interdit de publication, a raconté durant le procès qu'il avait traversé la frontière aux États-Unis avec deux adultes le 24 juin 2004. Son groupe aurait finalement été rejoint par James Oler et une fille de 15 ans, avant de se rendre en Utah et ensuite à la ville de Mesquite, au Nevada.

Les documents de l’église indiquent que 18 mariages ont eu lieu le 25 juin, dont celui du témoin, de la fille de 15 ans et de James Oler lui-même.

M. Oler n’ayant pas d’avocat, Joe Doyle a été nommé ami de la cour pour assurer un procès équitable. Il a suggéré une peine entre 6 et 18 mois en prison, semblable à une décision précédente contre Brandon James Blackmore et Emily Ruth Gail Blackmore.

Brandon James Blackmore a été condamné à 12 mois d'emprisonnement, et Emily Ruth Gail Blackmore, à 7 mois, pour avoir enlevé une fille de 13 ans.

La condamnation devrait être rendue le 29 août.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Justice