•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Dahüs ramènent les personnes à mobilité réduite en montagne

Des bénévoles apportent une personne à mobilité réduite dans un sentier de la montagne.

Les personnes à mobilité réduite pourront se promener à nouveau en sentier grâce au Dahüs.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Les personnes à mobilité auront la possibilité d'explorer la montagne grâce à un investissement de la Ville de Bromont qui a permis l'acquisition de deux Dahüs.

Des Dahüs? Ce sont des fauteuils roulants tout-terrains développés par un entrepreneur local de concert avec la Fondation des sports adaptés (FSA).

Des gens qui poussent une personne dans un Dahüs.

Les personnes à mobilité réduite auront accès à la montagne à Bromont grâce aux Dahüs.

Photo : Radio-Canada

Bromont se qualifie d'ailleurs de pionnière au Québec en matière d’accessibilité universelle en se dotant de ces deux fauteuils qui permettront de démocratiser l’accès à ses 140 kilomètres de sentiers.

Le Dahüs, c'est merveilleux parce qu'on retrouve le bois, on retrouve les sentiers qu'on voyait avant et qu'on ne pensait pas revoir.

Maryse Mailloux, utilisatrice du Dahüs

Le Dahüs est né dans la tête du directeur général de la Fondation des sports adaptés, Steve Charbonneau à la suite d'une participation à la course Bromont Ultra. Je suis allé voir le fondateur du Bromont Ultra et je lui ai dit je ne savais pas encore comment, mais que j'aimerais beaucoup que la clientèle de la Fondation des sports adaptés puisse participer à une course comme celle-là et c'est là que j'ai regardé ce qui se faisait sur le marché.

Après d'interminables heures de travail, le fauteuil, baptisé Dahüs en l'honneur d'un animal sauvage imaginaire habile en montagne, est finalement sorti de l'atelier de cet entrepreneur qui est lui-même amputé!

Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, rappelle que ces fauteuils tout-terrains sont disponibles gratuitement au Bureau d’information touristique de la Ville. Ça m'a rapproché de notre fragilité comme être humain. Quand tu n'as pas de handicap, chaque matin tu te lèves et tu te dis que je vais aller marcher ou faire du vélo dans la montagne, mais quand tu es handicapé, tu ne peux pas le faire.

Steve Charbonneau souhaite maintenant voir ces effets positifs décuplés ailleurs en province. On va en faire la promotion pour que nos partenaires et les organismes puissent mettre à la disposition les Dahüs gratuitement pour la population à mobilité réduite.

Estrie

Autres sports