•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme atteint de la rage meurt à Vancouver

Une chauve-souris en plein vol, la nuit.

L'homme atteint de la rage avait été en contact avec une chauve-souris.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un homme de 21 ans a succombé à la rage après avoir été en contact avec une chauve-souris sur l’île de Vancouver, selon la médecin en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry.

La Dre Henry affirme qu’une chauve-souris a heurté contre la main de Nick Major à la mi-mai et a commencé à présenter des symptômes six semaines plus tard. Il est mort à l'hôpital St. Paul, de Vancouver.

Nick Major qui sourit en gros plan.

Nick Major, un jeune homme de Parksville, en Colombie-Britannique, a succombé au virus de la rage samedi. Il avait été en contact avec une chauve-souris à la mi-mai.

Photo : GoFundMe

Nick Major habitait à Parksville, une communauté d’environ 12 500 habitants sur la côte est de l’île de Vancouver. C'était un instructeur d’arts martiaux très apprécié dans sa communauté.

Selon ses amis, il aurait été touché par la chauve-souris à Tofino, sur la côte ouest de l’île.

Un cas rare

Il est extrêmement rare que des humains meurent de la rage. Selon l'Agence de la santé publique du Canada, seulement 25 personnes sont mortes des suites de la maladie au Canada depuis le début de la déclaration obligatoire de cette maladie, en 1924. Plusieurs experts recommandent tout de même au public de faire preuve de prudence en présence de chauves-souris.

La plupart des décès sont survenus en Ontario et au Québec. Les cas les plus récents au Canada ont été signalés en Ontario en 2012 et en Alberta en 2007.

C’est la deuxième fois qu’une personne meurt de la rage en Colombie-Britannique. Le premier cas remonte à 2003.

Progression rapide des symptômes

La Dre Henry dit que les symptômes de l'homme ont progressé très rapidement.

En Colombie-Britannique, les chauves-souris sont le seul vecteur connu de la rage. Environ 13 % des chauves-souris soumises étaient porteuses de la maladie.

La Dre Henry affirme qu'il n'existe pas de cas connus de transmission de la rage entre humains, mais par souci de prudence, les membres de la famille de la victime et les professionnels de la santé qui l'ont soignée se sont vu proposer un vaccin.

La rage est un virus qui infecte le système nerveux. Ses symptômes sont les suivants : douleur, faiblesse et douleur nerveuse qui s'étend au système nerveux central et au cerveau.

Une aversion pour l'eau et une augmentation de la production de salive sont également courantes.

Avec les informations de Michelle Ghoussoub

Colombie-Britannique et Yukon

Accidents et catastrophes