•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8000 spectateurs pour The Offspring

Les membres du groupe The Offspring sur scène.

Le groupe The Offspring a conquis la foule avec ses succès.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le groupe punk rock californien The Offspring visitait la scène de la Place Festivalma pour la première fois lundi soir et le public a été conquis.

Les spectateurs survoltés ont accueilli avec enthousiasme tous les succès de la formation, Come Out and Play, Gotta Get Away, Why Don't You Get a Job, Pretty Fly (For a White Guy) ou Self Esteem.

« Quel spectacle! », « C'est un rêve qui se réalise! », « Dexter et Noodles, ce sont les meilleurs! »... voilà quelques-uns des commentaires recueillis à l'issue du concert. Pour plusieurs, il s'agissait d'un voyage dans le temps avec une formation qui a marqué leur adolescence.

Pour un show international à Alma c'était bien organisé. Je sentais que la foule était vraiment connectée!

Un spectateur emballé

C'est donc mission accomplie pour les organisateurs, Festivalma et Événements 2M.

Les fans sont arrivés tôt sur le site et ils étaient impatients d’assister au spectacle.

The Offspring séduit Alma

L'événement d’envergure a attiré des spectateurs d’un peu partout au Québec. Selon Festivalma, 30 % des détenteurs de billets provenaient de l'extérieur de la région. Une bonne nouvelle pour bien des gens d'affaires d'Alma qui profitaient d’un achalandage plus important que d’habitude.

Des spectateurs se font fouiller à leur arrivée au concert.

La sécurité avait été rehaussée pour le spectacle.

Photo : Radio-Canada / Julie Larouche

Il va y avoir du tourisme relié à ça parce qu’on sait que ce groupe ne donne pas beaucoup de spectacles, note Bianca Tremblay, la présidente de la Chambre de commerce et d'industrie Lac-Saint-Jean-Est.

Les Dales Hawerchuk en prestation sur scène.

Les Dales Hawerchuk ont donné une prestation avant The Offspring.

Photo : Radio-Canada / Julie Larouche

La venue du groupe représentait d'ailleurs un important défi logistique pour les organisateurs. Deux scènes avaient été ajoutées à la scène principale, les entrées et sorties sur le site avaient été réaménagées et les bénévoles étaient bien rodés pour que le spectacle se déroule sans anicroche.

D'après les informations de Julie Larouche

Saguenay–Lac-St-Jean

Spectacles