•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le restaurant de la plage Parlee est fermé jusqu’à nouvel ordre

Le restaurant vu de l'extérieur, sans âme qui vive.

Le restaurant de la plage Parlee, à Shediac dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, est fermé en pleine saison touristique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après la présence de bactéries dans l’eau de la plage Parlee à Shediac, c’est le restaurant du site touristique qui retient l'attention. Des affiches indiquent sa fermeture « pour des raisons imprévues » pour une durée indéterminée.

C’est un triste spectacle pour les visiteurs qui découvrent des portes verrouillées et un bâtiment vide sur le bord de l’eau en se rendant au restaurant et à la cantine de la plage Parlee à Shediac, au Nouveau-Brunswick. Des affiches expliquent que le commerce sera fermé jusqu’à nouvel ordre, et ce, en pleine saison touristique.

C’est vraiment dommage, lance la vacancière Lorette Melanson, c’est tellement une belle plage.

C’est très mauvais, ajoute Dan O’Reilly, aussi de passage à Parlee. Nous devons avoir un beau restaurant à la plage. Les visiteurs sont nombreux et veulent un bon endroit où manger.

Une famille se dirigeant vers la plage avec une glacière.

Les visiteurs de la plage Parlee à Shediac devront penser à s'amener une collation dans les prochains jours.

Photo : Radio-Canada / Guy A. LeBlanc

Le bâtiment gouvernemental est loué par l’entreprise privée Bangkok Food Truck. Le gérant de l’entreprise, Randy O’Brian, n’a pas voulu accorder d’entrevue à Radio-Canada. Il affirme cependant avoir un différend avec la province sur l’état des installations et les conditions du bail. Cette version a d’ailleurs été confirmée par le gouvernement dans une déclaration écrite.

Randy O’Brian ajoute avoir l’intention de rouvrir les portes du restaurant dès que possible, soit dès qu’il arrivera à s’entendre avec la province.

« La cantine et le restaurant sont fermés pour des raisons imprévues jusqu'à nouvel ordre. Désolé pour l'inconvénient », peut-on lire sur une affiche signée par l'administration du parc provincial de la plage Parlee.

L'administration du parc a installé des affiches sur les portes du restaurant pour aviser les visiteurs de sa fermeture.

Photo : Radio-Canada

Sur les affiches indiquant la fermeture du restaurant, il est écrit que celle-ci est due à des raisons imprévues. Il faut toutefois noter que le ministère de la Santé a fait une inspection dans les installations du restaurant mardi dernier. Il a ainsi découvert certaines violations aux règlements, dont des dégâts d’eau, de la rouille sur les congélateurs et des boîtes d’aliments déposées directement sur le sol des congélateurs.

Malgré tout, la province maintient que la fermeture du restaurant est causée par un désaccord au sujet des obligations contractuelles entre l’exploitant du commerce et le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture.

En attendant, le parc provincial continue de vendre de la nourriture grâce à une cantine située dans le secteur est de la plage.

Avec les informations de Louis-Philippe Leblanc

Nouveau-Brunswick

Tourisme