•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 M$ pour les infrastructures de camping dans la réserve faunique La Vérendrye

Cinq hommes et une femme posent en forêt, sous une tente, devant une affiche de la Sépaq.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et la Sépaq ont procédé à cette annonce lundi matin, dans la réserve faunique La Vérendrye.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Radio-Canada

Les infrastructures comme les emplacements de camping dans la réserve faunique La Vérendrye seront améliorées.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, a annoncé lundi un investissement de 4 millions de dollars.

Cette somme permettra aussi l'ajout de quatre unités de prêt-à-camper l'Étoile dans les secteurs de l'Abitibi-Témiscamingue et de l'Outaouais.

Ces installations comprennent quatre lits à deux places et sont développées par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

Le vice-président à l'exploitation du secteur faunique de la Sépaq, Dave Boulet, explique qu'il y aura aussi une mise à niveau d'emplacements de camping déjà existants.

« On va les standardiser et on va s'assurer que chacun des sites de camping puisse recevoir des équipements de grande taille. Les gens ont des VR ou des roulottes de plus en plus de forte taille, donc ça va leur servir à ce niveau-là », indique-t-il.

« Deuxièmement, on va ajouter beaucoup de services connexes. La nouvelle clientèle est plus jeune, plus familiale, plus féminine, et ne passe pas de grandes journées sur le lac toujours. Elle aime faire d'autres activités, donc on va bâtir des abris pour les campeurs quand il pleut. Les gens peuvent aller à l'intérieur, faire de la nourriture, etc. », ajoute M. Boulet. Selon lui, les travaux débuteront à l'automne 2020.

Un homme lave son bateau à l'aide d'un pulvérisateur à haute pression.

Une station de lavage de bateau de la Sépaq a été inaugurée.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Une première station de lavage fixe du réseau de la Sépaq a aussi été inaugurée.

Les pêcheurs pourront nettoyer leur embarcation gratuitement afin d'éviter la prolifération des espèces aquatiques envahissantes, explique le ministre Pierre Dufour.

« Souvent, les gens ont des bateaux personnels, ce ne sont pas des locations de bateau dans des pourvoiries, par exemple. Ces bateaux-là se promènent de lac en lac, donc c'est important de les nettoyer, parce que si ça vient par exemple du secteur de Montréal, de l'Ontario, on ne sait pas dans quel bassin d'eau il a gravité », souligne le ministre.

Abitibi–Témiscamingue

Politique provinciale