•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combat pour rendre un panneau d'arrêt plus visible à Trois-Rivières

Les deux panneaux d'arrêt sur le coin de la rue.

La Ville de Trois-Rivières a ajouté un deuxième panneau d'arrêt pour s'assurer que les automobilistes s'immobilisent à cette intersection dans le secteur Pointe-du-Lac.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Radio-Canada

Une citoyenne du secteur Pointe-du-Lac a déposé une plainte auprès de la Ville de Trois-Rivières. Un panneau d'arrêt situé près de chez elle n'était pas assez visible à cause d'un arbre, croit-elle.

Marie-Josée Roy constatait que les véhicules ne s’arrêtaient pas au panneau d'arrêt situé à l'angle des rues des Pics-Bois et de la Sablière. Le panneau était masqué par un arbre et on ne pouvait le voir qu'au dernier moment, selon elle.

Le propriétaire du terrain avait coupé des branches au moment de prendre cette vidéo :

Vue sur le panneau d'arrêt dans le secteur Pointe-du-Lac

À l'instar de la municipalité de Saint-Narcisse, elle a donc proposé à la Ville d'installer des images d'enfants au milieu de la route pour inviter les automobilistes à ralentir. Selon elle, la Ville a répondu ne pas y être favorable, puisque ces pancartes sont susceptibles d'être vandalisées. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une solution infaillible, il faut à son avis trouver un moyen pour rendre les quartiers résidentiels plus sécuritaires.

Je ne peux pas croire qu'on ne peut pas trouver une solution pour que nos enfants soient en sécurité, qu'ils puissent sortir de la maison et s'amuser dans la rue comme nous on le faisait quand on était jeune, dit-elle. Je suis sûre qu'il y a moyen de rendre nos quartiers sécuritaires pour nos enfants.

Les deux panneaux d'arrêt devant les arbres.

Le propriétaire du terrain où se trouvent les arbres qui cachent le panneau d'arrêt a coupé des branches pour aider à mieux voir le panneau d'arrêt.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

La Ville de Trois-Rivières indique prendre le sujet au sérieux. Pour l'instant, des branches de l'arbre ont été coupées et un panneau temporaire plus visible a été installé.

Mauricie et Centre du Québec

Prévention et sécurité