•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La planche volante du 14 juillet embrase le web

Un homme en combinaison et portant un casque vole à l'aide d'une petite plateforme noire accrochée à ses pieds. L'homme tient un fusil d'assaut dans sa main gauche. En arrière plan, une partie de la tour Eiffel est visible.

Franky Zapata a attiré l'attention du web lors du traditionnel défilé du 14 juillet, sur les Champs-Élysées à Paris.

Photo : Getty Images / Lionel Bonaventure

Radio-Canada

Les célébrations de la fête nationale française dimanche étaient l’occasion de montrer au public la puissance des armées de France, mais la démonstration d’un soldat en planche volante a plutôt suscité l’incrédulité des internautes.

En réalité, malgré son fusil d’assaut, l’homme sur la planche n’était pas un soldat. Il s’agissait de Franky Zapata, l’inventeur français du Flyboard Air, la planche qui était présentée dimanche.

Le Flyboard Air est une petite plateforme d’environ la largeur des épaules d'une personne adulte et équipée de réacteurs. Selon le site officiel consacré à cette invention, la planche peut actuellement voler à une vitesse de 140 km/h et à une altitude pouvant aller jusqu’à 150 mètres pendant 6 minutes.

L’entreprise de M. Zapata croit toutefois pouvoir mettre au point une planche pouvant avancer à 200 km/h à une hauteur de 3000 mètres pendant 30 minutes.

La planche étant équipée de multiples moteurs et circuits électroniques indépendants, elle peut demeurer fonctionnelle en cas de défaillance d’un réacteur. Si deux moteurs venaient à s’éteindre, le Flyboard Air serait capable d’effectuer une descente contrôlée pour se poser d’urgence.

Selon l'entreprise de M. Zapata, le Flyboard Air pourrait être utile dans différents scénarios. D'un point de vue militaire, la planche pourrait servir à transporter des membres des forces armées entre un navire et le rivage ou alors à les déployer rapidement au sommet d'un bâtiment. L'appareil pourrait aussi être utile pour les premiers répondants, pour les entreprises ayant à inspecter des bâtiments ou des machines en hauteur, et pour le domaine du divertissement.

La planche en démonstration à Paris dimanche est en réalité la petite soeur du Flyboard, un appareil semblable destiné à une utilisation sur l’eau, lui aussi inventé par M. Zapata. Les personnes désirant utiliser un Flyboard Air doivent d’ailleurs s’entraîner sur la planche aquatique en premier lieu.

Le web incrédule

Le public massé sur les Champs-Élysées n'a sans doute pas manqué d’être impressionné par cette surprenante invention. Le président Emmanuel Macron lui-même s’est félicité du caractère innovant de l’armée française en mettant de l’avant la performance de Franky Zapata.

Mais sur Internet, les gens ont émis des doutes quant à l’utilité réelle du Flyboard Air dans le contexte de missions armées.

« Je lève mon verre à la prochaine guerre, qui durera 5 minutes et qui se déroulera pendant une journée ensoleillée et sans vents », a écrit (Nouvelle fenêtre) avec sarcasme l’utilisateur DeNir8 sur Reddit.

« Un truc qui fait un [bruit] d’enfer en mettant son utilisateur à découvert. Je ne suis pas sûr que l’intérêt des forces spéciales soit celui qu’on croit », a écrit (Nouvelle fenêtre) de son côté l’utilisateur kadreg.

D’autres, pour se moquer de la présence du Flyboard Air dans le défilé du 14 juillet, ont comparé Franky Zapata à Iron Man ou au Bouffon vert, deux personnages de Marvel se déplaçant grâce à des réacteurs.

« Ça me rappelle étrangement [le film] Spider-Man de 2002, lorsque le planeur du Bouffon vert est présenté pour la première fois et que les militaires applaudissent », a indiqué UniqueUsernamez1.

Le fait que l’invention de Franky Zapata ait été interdite de vol en France en 2017 (Nouvelle fenêtre) n’a pas manqué non plus de susciter des commentaires.

« [La personne sur la planche], ce n’est pas l’armée, c’est Francky Zapata, que vos procureurs voulaient condamner pour vols non réglementaires… », a tenu à préciser (Nouvelle fenêtre) un utilisateur se faisant appeler Thomas_More sur Twitter.

Avec les informations de 20 minutes

Innovation technologique

Techno