•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : de nombreux secteurs de l’Outaouais restent visés par le moratoire de Québec

Une rue inondée de Gatineau en bordure de la rivière des Outaouais.

La rue Jacques-Cartier, à Gatineau, le 16 mai 2019 (archives).

Photo : Radio-Canada / Dominique Degré

Radio-Canada

Malgré la modification de la carte de la zone d'intervention spéciale (ZIS) du gouvernement du Québec, une vaste étendue de l'Outaouais reste ciblée par le moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et sur la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation, décrété lundi.

La ZIS est une aire qui inclut toutes les zones inondables 0-20 ans ainsi que tout le territoire touché par les inondations de 2017 et de 2019, où des règles particulières ont force de loi depuis lundi.

Il ne s'agit pas d'une nouvelle carte des zones inondables, mais bien d'une zone spéciale temporaire en attendant que les cartes des zones inondables du Québec soient progressivement actualisées d'ici décembre 2020.

La ZIS est applicable pour une durée indéterminée. Seule la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation pourra la lever lorsque l’ensemble des municipalités d’une MRC auront intégré le nouveau cadre normatif et que la reddition de comptes témoignera de la bonne administration de la ZIS, selon la documentation fournie par le ministère.

Le territoire de la zone d'intervention spéciale révisé

La carte des secteurs visés par le décret (Nouvelle fenêtre) est disponible sur le site Internet du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Il s'agit d'une mise à jour de la carte de la zone d'intervention spéciale publiée au mois de juin.

En Outaouais, de nombreux citoyens et maires, dont ceux de Gatineau et de Fort-Coulonge, estimaient que la carte d'origine ne tenait pas la route. Le gouvernement provincial a indiqué, lundi, avoir tenu compte des assemblées publiques de consultation tenues au début du mois pour réviser les limites géographiques de la ZIS.

Je suis heureux que l'expertise de la Ville de Gatineau ait été reconnue dans ce dossier. Nos services municipaux ont ainsi pu envoyer nos cartes topographiques qui ont permis au gouvernement d'apporter les corrections nécessaires, a d'ailleurs fait savoir le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, dans un court communiqué.

Le maire de Thurso a lui aussi salué la révision de la carte. Ils reviennent aux lignes de 2017 et 2019 au niveau des inondations, ce qui nous convient parfaitement pour le territoire de la Ville de Thurso, a affirmé Benoît Lauzon au téléphone.

Il a souligné que moins d'une vingtaine de résidences devraient être touchées par le décret dans sa ville, alors qu'avec l'ancienne carte, c'était beaucoup plus.

Benoît Lauzon répond aux questions d'un journaliste, à l'extérieur.

Le maire de Thurso, Benoît Lauzon, accueille favorablement la nouvelle carte de la ZIS (archives).

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

M. Lauzon, qui est également préfet de la MRC de Papineau, a dit vouloir laisser aux autres maires le loisir de commenter les changements adoptés par Québec. J'ai parlé avec quelques-uns qui sont en train d'analyser l'impact dans leurs municipalités, a-t-il raconté.

À l'échelle provinciale, environ 20 % des résidences en zone inondable ne se retrouvent plus la nouvelle carte déterminant la ZIS. Le nombre de municipalités québécoises touchées est passé de 813 à 783.

Quelles sont les répercussions?

Avec son décret, le gouvernement du Québec instaure notamment un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments, de même que la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation dans la ZIS.

En outre, il sera interdit de rebâtir sur tout terrain où un bâtiment perd plus de la moitié de sa valeur en raison d’une inondation. Selon le décret, les travaux sont interdits, sauf ceux qui touchent une construction existante accessoire à un bâtiment principal, hormis les agrandissements.

Les travaux d’agrandissement d’un bâtiment résidentiel sont aussi permis s'ils sont réalisés pour compenser la perte de superficie liée au déplacement des systèmes de mécanique du bâtiment, qui doivent être installés ailleurs que dans un sous-sol, en vertu du décret.

Une maison sans revêtement extérieur

Cette maison, dans le quartier Pointe-Gatineau en Outaouais, a été reconstruite après les inondations de 2017, mais elle a subi de nouveaux dommages avec la crue de 2019 (archives).

Photo : Radio-Canada / Manon Globensky

Quelles sont les municipalités touchées en Outaouais?

En plus de la ville de Gatineau, la totalité des 24 municipalités de la Municipalité régionale de comté (MRC) de Papineau comportent des secteurs qui se trouvent dans la zone d’intervention spéciale.

Un peu plus au nord, 11 municipalités de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau sont situées dans l'aire visée par la ZIS. À l’ouest, 16 municipalités de la MRC de Pontiac sont touchées. Du côté de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, 7 municipalités sont ciblées.

Les municipalités pourront soumettre des demandes au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) jusqu’au 19 août si des imprécisions à la délimitation du territoire inondé lors des crues printanières de 2017 et de 2019 subsistent, indique le gouvernement.

Municipalités touchées par la ZIS :

Ville de Gatineau

MRC de la Vallée-de-la-Gatineau

  • Bouchette
  • Déléage
  • Denholm
  • Egan-Sud
  • Grand-Remous
  • Kazabazua
  • Low
  • Montcerf-Lytton
  • Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau
  • Gracefield
  • Maniwaki

MRC de Papineau

  • Boileau
  • Bowman
  • Chénéville
  • Duhamel
  • Fassett
  • Lac-des-Plages
  • Lac-Simon
  • Lochaber
  • Lochaber-Partie-Ouest
  • Mayo
  • Montebello
  • Montpellier
  • Mulgrave-et-Derry
  • Namur
  • Notre-Dame-de-Bonsecours
  • Notre-Dame-de-la-Paix
  • Papineauville
  • Plaisance
  • Ripon
  • Saint-André-Avellin
  • Saint-Émile-de-Suffolk
  • Saint-Sixte
  • Val-des-Bois
  • Thurso

MRC de Pontiac

  • Alleyn-et-Cawood
  • Bristol
  • Bryson
  • Campbell's Bay
  • Chichester
  • Clarendon
  • Fort-Coulonge
  • L'Île-du-Grand-Calumet
  • L'Isle-aux-Allumettes
  • Litchfield
  • Mansfield-et-Pontefract
  • Otter Lake
  • Portage-du-Fort
  • Sheenboro
  • Waltham
  • Territoire non organisé de Lac-Nilgaut

MRC des Collines-de-l'Outaouais

  • Cantley
  • Chelsea
  • La Pêche
  • L'Ange-Gardien
  • Notre-Dame-de-la-Salette
  • Pontiac
  • Val-des-Monts

Avec les informations de Stéphanie Allard et Véronique Prince

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale