•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Deux athlètes pratiquent le rugby subaquatique.

Sur la photo, Isabelle Bernard garde le but et Chancy-Marlène Trottier joue en défensive.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Radio-Canada

Chancy-Marlène Trottier et Isabelle Bernard s'apprêtent à écrire une page de l'histoire sportive canadienne du 25 juillet au 3 août en Autriche. Les deux athlètes de Timmins font partie de la première équipe féminine canadienne à participer au Championnat du monde de rugby subaquatique.

Ce sport a pris naissance dans les années 60 en Allemagne, mais est méconnu en sol canadien.

Il y a seulement quatre équipes au pays : Montréal, Timmins, Brantford et Toronto , souligne l’athlète de 22 ans Isabelle Bernard. Une équipe s'ajoutera à Vancouver.

Le sport se joue en apnée à 3,5 mètres sous l’eau.

Un point est marqué lorsque la balle entre dans le panier à l'une des extrémités de la piscine. À l’image du rugby, les contacts sont permis.

Dans l’eau, tu ne ressens pas les contacts au moment, mais après les tournois. J'ai des bleus partout.

Isabelle Bernard, membre de l'équipe nationale de rugby subaquatique
Un homme a le ballon et tente de déjouer le gardien de but.

Il y a deux attaquants, deux défenseurs, deux gardiens. Quand l’un défend le filet, l’autre peut remonter à la surface.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Chancy-Marlène Trottier pratique le sport depuis deux ans.

Tu peux faire des culbutes, des passes par en haut, par en bas, en diagonale, dit-elle.

Équipement du rugby subaquatique :

  • Masque de plongée
  • Tuba
  • Palmes
  • Bonnet de water-polo

Selon les athlètes franco-ontariennes, les puissances mondiales dans ce sport sont la Suède, Norvège et la Colombie.

Nous sommes la première équipe canadienne, on va juste là pour l’expérience et pour avoir du plaisir

Chancy-Marlène Trottier, membre de l'équipe nationale de rugby subaquatique
Deux femmes dans l'eau épuisé.

Chancy-Marlène Trottier (à gauche) et Isabelle Bernard reprennent leur souffle après 20 secondes sous l’eau.

Photo : Radio-Canada / JIMMY CHABOT

La première partie de l’équipe canadienne au Championnat du monde à Graz en Autriche sera le 27 juillet face à la Suède.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Sports aquatiques