•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de données : une protection permanente offerte à tous les membres de Desjardins

Le siège social du Mouvement Desjardins, au Complexe du même nom, à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Mouvement Desjardins a annoncé la mise en place d’une protection permanente contre la fraude et le vol d’identité pour tous ses membres, qui s’ajoute au forfait déjà offert par la compagnie de surveillance de crédit Equifax.

Selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, cette protection numérique totalement gratuite protège désormais tous les membres de Desjardins, qu’il s'agisse de particuliers ou d'entreprises, et ce, sans qu’aucune démarche supplémentaire ne soit nécessaire.

Que vous fassiez partie ou non des 2,9 millions de membres de Desjardins dont les informations ont été dérobées lors du récent vol de données, vous êtes couverts par cette protection entièrement développée par les services du Mouvement, assure Guy Cormier.

Soulignant que seulement environ 13 % (360 000 personnes) de tous les membres qui ont été touchés par le vol de données ont activé leur forfait de surveillance de crédit chez Equifax, le président du Mouvement a expliqué que cette mesure n’était pas suffisante, compte tenu des risques.

Trois niveaux de protection

Depuis lundi matin, les membres de Desjardins sont donc protégés contre les transactions financières non autorisées dans leurs comptes ou leur portefeuille et contre le vol d’identité.

Si quelqu’un était victime d’une transaction financière non autorisée, les actifs ou les transactions réalisées chez Desjardins sont protégés sans aucun plafond. Cette protection était déjà en vigueur et elle demeure inchangée.

Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins

En cas de vol d’identité, Desjardins s’engage aussi à accompagner tous les membres dont l’identité aurait été usurpée sans qu’aucune limite de temps ne soit associée à cette protection.

Il n’y a plus de notion de cinq ans, la protection est désormais permanente, a signalé Guy Cormier.

Le Mouvement offre aussi une garantie allant jusqu’à 50 000 $ pour tous les frais qui seraient engendrés pour réhabiliter l’identité d’un membre victime d’une usurpation de son identité.

Qu’il s’agisse de frais administratifs, de frais d’avocats ou de coûts liés à diverses démarches, ils seront couverts par Desjardins.

Cette protection-là est totalement flexible, elle permettrait par exemple le remboursement rapide […] de dépenses variées. Par exemple, une perte de salaire, des frais pour établir des documents juridiques ou notariés, ou toute autre dépense que cette situation pourrait engendrer.

Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins

Desjardins promet aussi à ses membres l’assistance d’avocats spécialisés en vol d’identité et un accompagnement personnalisé étape par étape pour restaurer leur identité.

Ce n’est pas seulement un service où on va indiquer à la personne quel organisme elle doit contacter, c’est un réel accompagnement. Le Mouvement Desjardins ira jusqu’à contacter avec nos membres les organismes qu’ils doivent rejoindre pour restaurer leur identité, a noté Guy Cormier.

Désormais, les 4,3 millions de particuliers et 300 000 entreprises membres du Mouvement bénéficieront de cette protection.

Plan rapproché de M. Cormier qui ajuste ses lunettes.

Guy Cormier, PDG du Mouvement Desjardins, a mentionné avoir lui-même été victime du récent vol de données.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les membres invités à activer leur forfait Equifax

Le président de Desjardins a par ailleurs confié aux journalistes qu’il avait lui-même été victime du vol de données, qu’il avait aussi reçu sa lettre et qu’il avait dû s’inscrire chez Equifax.

En ce qui a trait au forfait de surveillance de crédit d’Equifax que Desjardins offre à ses membres pour une durée de cinq ans, la mesure demeurera en place, a indiqué Guy Cormier, en invitant les victimes du vol de données personnelles à activer leur forfait. Equifax offre une surveillance et un service d’alerte complémentaire à celui de Desjardins, a-t-il souligné.

Le 20 juin dernier, la coopérative financière avait annoncé que les informations personnelles de 2,7 millions de membres particuliers et 137 000 entreprises avaient été dérobées par un employé, qui a depuis été congédié.

Les membres dont les données ont été subtilisées devaient recevoir une lettre personnalisée de Desjardins, incluant un code leur permettant d'activer un forfait de surveillance d'Equifax.

L'affaire se transporte également à Ottawa, où le Comité permanent de la sécurité publique et nationale devait tenir lundi après-midi une audience du comité de la Chambre des communes.

Cette rencontre s'ajoute aux enquêtes de la Commission d'accès à l'information du Québec et du Commissaire à la protection de la vie privée du Canada qui se penchent sur l'affaire du vol de données.

Il pourrait aussi y avoir des conséquences légales pour la coopérative. Deux requêtes en autorisation pour des actions collectives allèguent que la coopérative a violé les droits de ses membres en matière de vie privée ou fait preuve de négligence dans la protection de leurs informations personnelles et financières.

Finance et assurances

Économie