•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclosion de syphilis dans le Nord-Ouest de l'Ontario

Un homme sort un condom de sa poche de pantalon debout devant une femme dévêtue couchée dans un lit.

L'éclosion de syphilis dans la région est liée à une éclosion similaire au Manitoba, affirme la médecin hygiéniste Kit Young Hoon.

Photo : iStock

CBC News

De plus en plus de cas de syphilis entre la frontière du Manitoba et Atikokan dans le Nord-Ouest de l'Ontario sont recensés, selon le Bureau de santé du secteur.

Lors d’une année typique, il y a moins de cinq cas de cette infection transmise sexuellement, affirme la médecin hygiéniste du Bureau de santé du Nord-Ouest, Kit Young Hoon.

Or, une quarantaine de cas ont été enregistrés depuis le mois d'août 2018.

Les gens devraient faire un effort pour se protéger, souligne Mme Young Hoon. Ça implique d’utiliser des condoms, des digues dentaires et savoir avec qui on a des relations sexuelles.

L’Unité de santé incite toute personne qui a eu des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire à effectuer un test de dépistage auprès de son fournisseur de soins de santé.

Les personnes qui ont des rapports sexuels non protégés, celles qui ont plusieurs partenaires sexuels ou celles qui pourraient acheter ou vendre des services sexuels courent un risque accru, a dit Mme Young Hoon.

Des plaies sur la bouche ou les organes génitaux, des éruptions cutanées sur les mains ou les pieds, la perte de cheveux et des glandes enflées comptent parmi les symptômes de la syphilis.

Un des symptômes de la syphilis, des éruptions cutanées.

Un des symptômes de la syphilis, des éruptions cutanées

Photo : Robert Sumpter/US Centres for Disease Control

La maladie est guérissable à ses débuts par des antibiotiques, mais si elle n’est pas traitée, elle peut toucher le cœur, le cerveau, le foie, les os et les yeux, dit-elle.

La syphilis peut également se propager au fœtus, de sorte que les femmes enceintes devraient subir un test de dépistage de la maladie après 28 à 32 semaines ainsi qu’à la naissance.

Nord de l'Ontario

Santé publique