•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 400 athlètes à Moncton pour le Championnat atlantique d'athlétisme

Une coureuse.

Ce sont les meilleurs athlètes des Maritimes qui se sont donné rendez-vous en fin de semaine, pour le Championnat atlantique d'athlétisme.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Jessica Savoie

Les meilleurs athlètes de l'Atlantique se sont donné rendez-vous à Moncton, les 13 et 14 juillet, pour le Championnat atlantique d'athlétisme.

Cette compétition regroupait près de 450 athlètes de tous âges, en provenance des quatre provinces de l'Atlantique.

Comme chaque année, cette rencontre a été une bonne occasion pour plusieurs athlètes de se préparer en vue des championnats nationaux, qui se dérouleront dans les prochaines semaines.

C'est le cas notamment de François Richard, de Dieppe, qui s'est frayé un chemin jusqu'à la première place au 3000 mètres, avec un temps de 9 min 18 s.

Le jeune Dieppois s'est entraîné durant toute l'année scolaire pour ce championnat et maintenant, il va se préparer pour les nationaux de la Légion royale canadienne, qui auront lieu à Sydney, en Nouvelle-Écosse, du 8 au 11 août.

Des coureurs.

Ce sont plus de 400 athlètes qui se sont affrontés lors du championnat, qui s'est déroulé au campus de Moncton de l'Université de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Je savais quel autre gars était contre moi et je savais comment bon il était, quelles étaient les stratégies que je devais prendre pour pouvoir gagner et je pense que je l'ai ai bien exécuté, ç'a bien fini, raconte le jeune homme qui s'est aussi mesuré à d'autres athlètes qu'il redoutait.

François ne pratique la course que depuis quatre ans, mais déjà, il s'est découvert une passion qu'il compte bien nourrir au cours des prochaines années.

Pour se préparer pour une course comme celle-là, il faut que tu pratiques à l'année longue, plusieurs fois par semaine. Ce sont vraiment des années de pratique qui m'ont apporté ici et je vais continuer à m'entraîner, affirme-t-il.

Kyla Hugues, de Cocagne, est aussi très satisfaite de sa performance. Elle a terminé première dans la catégorie du lancer du poids. Elle a projeté le poids à une distance de 12,9 mètres, résultat qui l'a propulsée vers le Championnat canadien d'athlétisme qui se déroulera à Montréal, du 25 au 28 juillet prochain.

Une lanceuse du poids.

Kyla Hugues était heureuse de son résultat au lancer du poids. Elle a terminé première dans sa catégorie.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Léger

Le championnat atlantique d'athlétisme l'a bien préparée et lui a donné le coup de pouce dont elle avait besoin pour continuer.

C'est le fun d'avoir l'Atlantique ici, il y a beaucoup plus de compétition que juste au provincial; il y a du monde de l'Île-du-Prince-Édouard qui vient, de la Nouvelle-Écosse, on dirait que ça te pousse plus loin et au national, il y a encore plus de monde donc ça te fait vouloir lancer encore plus loin, raconte la lanceuse de poids, qui pratique aussi le lancer du javelot.

Ce n'est pas la première fois qu'elle participe aux nationaux; elle y prendra part cette année pour la neuvième fois.

Le standard pour aller aux nationaux c'était 12 mètres et deux semaines passées, j'ai eu 12,5 mètres, donc je suis bien placée dans la liste de classement pour la compétition, dit-elle.

Un événement très attendu

La directrice générale d'Athlétisme Nouveau-Brunswick, Stéphanie Doiron, est très satisfaite du déroulement de la fin de semaine. L'ancienne athlète était impressionnée des performances qu'ont livrés les participants, malgré les conditions météorologiques parfois difficiles.

Il y en a qui ont battu des records provinciaux, mais on s'attendait un peu que ça allait arriver. Des performances comme ça, ce n’est pas que ce soit une surprise, mais c'est super, on voit comment bien ils performent durant l'été et après, ils arrivent au championnat atlantique et ils performent bien, affirme-t-elle.

Des coureuses.

Des athlètes de tout âge tentaient de se frayer un chemin jusqu'aux championnats nationaux, qui se dérouleront plus tard cet été.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

Ce championnat est l'un des plus importants événements du genre en Atlantique. Stéphanie Doiron est fière de voir des gens de tous les âges qui partagent les mêmes passions.

Cette fin de semaine, on a des catégories de sous 10 ans jusqu'aux catégories maîtres. On a quelqu'un ici de plus de 70 ans quand même, donc tu vois que c'est vraiment de tous les âges, indique-t-elle.

Nouveau-Brunswick

Athlétisme