•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents fermement opposés à un projet d’entreposage de pétrole

Des résidents discutent devant le site d'un dépôt de carburants proposé.

Le dépôt de carburant serait construit près de l'entrée d'un quartier résidentiel.

Photo : CBC

Radio-Canada

Des résidents de Big River, une petite localité au sud de Bathurst, ne veulent pas d’un projet d’entreposage de pétrole près de leur quartier.

Le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick se penche actuellement sur la demande de rezonage d’un terrain qui ouvrirait la voie au projet.

Michaud Petroleum, une filiale de Shell établie à Grand-Sault, veut construire un dépôt de carburant où 500 000 litres de produits pétroliers – dont du diesel, de l’essence et du mazout – seraient entreposés dans cinq réservoirs sous terre, en attendant d’être livrés aux clients.

Le dépôt serait toutefois situé près d’un quartier résidentiel, ce qui inquiète grandement ses résidents. Ils craignent que d’éventuelles fuites ne viennent contaminer les puits privés dont ils dépendent pour leur eau.

La nappe phréatique est tout près de la surface ici, affirme Kenneth Leet, dont la maison est située à quelques dizaines de mètres du site convoité.

Qu’est-ce qui arriverait en cas de déversement? Qui s’occuperait de nettoyer les dégâts? Quel est le plan B [des promoteurs]?

Kenneth Leet, résident
Veronica Stever et Kenneth Leet posent devant une pancarte « À vendre ».

Veronica Stever et Kenneth Leet affirment que le dépôt de carburants n'a pas sa place dans leur communauté.

Photo : CBC/Gabrielle Fahmy

Jeudi dernier, 170 résidents avaient signé une pétition détaillant leurs préoccupations. Elle a été remise au ministère de l’Environnement.

Les résidents s’inquiètent aussi de l’impact du projet sur la valeur de leurs maisons et des odeurs qui pourraient émaner du site.

Une industrie comme celle-là appartient dans un parc industriel, pas dans un quartier résidentiel, lance Veronica Stever, l’une des instigatrices de la pétition.

Un projet remodelé

Michaud Petroleum projetait déjà, il y a quatre ans, de construire un dépôt de produits pétroliers sur l’emplacement d’un ancien centre commercial Chaleur Mall. À ce moment-là, l’entreprise voulait entreposer 1 million de litres de produits pétroliers.

En raison de la forte opposition de la population, elle avait toutefois reculé.

Même si son nouveau projet est plus modeste, les résidents demeurent tout aussi opposés. Il faut préserver notre environnement, fait valoir Kenneth Leet. Il y a beaucoup d’autres endroits [plus appropriés] pour ce genre de projet.

Des liasses de lettres adressées au ministre de l'Environnement Jeff Carr.

170 lettres d'opposition ont été remises au ministère de l'Environnement et des Gouvernements locaux.

Photo : CBC/Gabrielle Fahmy

Michaud Petroleum n’a pas répondu aux demandes d’entrevue.

Au ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, on précise que les résidents auront l’occasion de faire valoir leur point de vue dans une rencontre publique.

Le projet est au menu d’une réunion de la Commission de services régionaux Chaleur mardi. Une recommandation au sujet du rezonage sera ensuite faite au ministère, qui doit l’approuver pour que le projet se concrétise.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Protection des écosystèmes