•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq équipes se retirent du 51e Tour de l'Abitibi

La dernière épreuve du 49e Tour de l'Abitibi, à Amos

La dernière épreuve du 49e Tour de l'Abitibi, à Amos (Archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Radio-Canada

Le départ du 51e Tour de l'Abitibi sera donné lundi. Si le nombre de kilomètres à parcourir est à son maximum, le nombre d'équipes, lui, a franchi son seuil le plus bas en 20 ans.

Au lieu de 22 équipes initialement, elles seront finalement 17 à parcourir 677 kilomètres, le plus long Tour de l'histoire.

Cinq équipes, dont l'équipe nationale du Maroc, se sont retirées de la course.

Une situation qui n’inquiète pas la présidente du Tour, Suzanne Fortin.

Selon elle, plusieurs raisons expliquent ces désistements.

« Il y a des coureurs qui ont été sur l'équipe du Canada, d'autres sur l'équipe du Québec, donc il y a des équipes qui n'avaient pas suffisamment de participants », explique-t-elle.

Le long parcours proposé cette année aurait peut-être aussi influencé certaines équipes. « Pour la toute première fois, il va y a avoir [près de] 700 kilomètres de parcours, donc, à deux ou trois coureurs, c'est quelque chose d'assez difficile à réaliser », rajoute Suzanne Fortin.

Selon Suzanne Fortin, les fédérations nationales offrent aussi moins de financement lors des années préolympiques. Des équipes n'auraient donc pas pu se présenter pour des raisons financières.

Au fil des ans, le Tour a vécu différents cycles d'affluence.

En 1999, le Tour de l'Abitibi avait accueilli 17 équipes seulement et 18 en 2012.

L'événement a, néanmoins, connu son apogée, avec 29 équipes participantes en 2003 et 28 en 2014.

Abitibi–Témiscamingue

Cyclisme